Application de « contact tracing » : Apple et Google avancent mais StopCovid est en retard

apps

Par Felix Gouty le

Le duo Apple-Google vient de publier un premier aperçu du code et de l’interface de l’API interopérable, sous iOS et Android, sur laquelle se baseront de futures applications de « traçage numérique » des malades du COVID-19. StopCovid n’en fera pas partie et ne sera pas prête avant le 2 juin.

Crédits : Gilles Lambert / Unsplash.

L’API interopérable, sous Android et iOS, de « traçage numérique » développée par Apple et Google se montre enfin. Les deux géants américains du numérique, dont les systèmes d’exploitation arment presque la totalité des smartphones de la planète, ont publié plusieurs extraits de code issus de l’API en question ainsi que plusieurs aperçus (voir ci-dessous) de ce à quoi une application COVID-19 Exposure Notification (ou de notification d’exposition au COVID-19) pourrait ressembler, en se basant sur le modèle d’Apple et Google.

Démonstration de la procédure de partage d’un test positive sur l’interface de l’application de « contact tracing » (Crédits : Apple / Google).

Les firmes de Cupertino et de Mountain View rappellent que ces échantillons de codes et le reste de ce qui compose leur API ne sont destinés qu’à des développeurs mandatés par des gouvernements et des autorités nationales de santé. Le duo n’autorisera l’exploitation de leur travail que dans le cadre du développement d’une application de « contact tracing » par données Bluetooth anonymes par pays. Si un gouvernement souhaite développer plusieurs applications pour différentes régions, il devra se débrouiller avec ses propres moyens. Par ailleurs, Apple et Google soulignent une nouvelle fois qu’une application basée sur leur API ne sera pas autorisée à utiliser les données GPS du smartphone des utilisateurs. Certains pays ont en effet pris la décision de géolocaliser les utilisateurs. En Inde par exemple, une telle application, appelée Aarogya Setu (pour « pont de santé »), est récemment devenue obligatoire pour les travailleurs et les personnes confinées dans certaines zones du pays. Côté français, Cédric O, secrétaire d’État au numérique, a affirmé sur BFM Business que l’application StopCovid du gouvernement ne sera pas prête d’être lancée avant le 2 juin. Il semble, de plus, avoir abandonné l’idée de susciter l’aide d’Apple pour faciliter son déploiement sur iOS – dont certaines spécificités technologiques s’opposent à l’efficacité du concept développé par l’Inria.

Apple iPhone 11 (64 Go) -...
8 728 Commentaires
Apple iPhone 11 (64 Go) -...
  • Contenu du coffret: iPhone, EarPods avec connecteur Lightning, Câble Lightning vers USB,...
  • Écran LCD Liquid Retina HD 6,1 pouces
  • Résistant à la poussière et à l’eau (jusqu’à 2 mètres pendant 30 minutes maximum,...
  • Double appareil photo avec ultra grand-angle et grand-angle 12 Mpx ; mode Nuit, mode Portrait...