Les barrières technologiques d’Apple empêchent-elles le développement de l’app StopCovid ?

Apple

Par Felix Gouty le

Apple empêche ses smartphones de délivrer des données Bluetooth si l’application qui l’emploie est en arrière-plan. Pour que l’application de “contact tracing” du gouvernement français, StopCovid, fonctionne au mieux, le secrétaire d’État au numérique veut faire changer cela.

Pour mettre en œuvre son application de “contact tracing”, le gouvernement français ne doit pas seulement faire avec les réglementations européennes en matière de sécurité de la vie privée numérique mais aussi faire face à certaines barrières technologiques des iPhone. C’est ce dont se serait récemment plaint le secrétaire d’État au numérique, Cédric O. “Nous demandons à Apple de lever une barrière technologique afin de nous permettre de développer un service de santé européen qui sera lié au système de santé français”, a déclaré ce dernier dans un entretien donné au média américain, Bloomberg. Selon le journal français Les Échos, Cédric O souhaiterait surtout qu’il soit levé le plus vite possible afin que ce “service” – sous-entendu, l’application de traçage numérique des malades et contaminations du COVID-19, StopCovid – puisse être lancé dès le 11 mai, date de fin éventuelle du confinement généralisé en France.

Cette barrière technologique concerne une sécurité caractéristique des appareils connectés d’Apple, et en particulier ses smartphones. Ces derniers ne permettent pas à ce que des méta-données liées à une connexion Bluetooth activée puisse être transmise en dehors de l’appareil si l’application qui demande cette connexion est en arrière-plan. Afin de maximiser l’efficacité du “contact tracing” développé selon le protocole ROBERT conçu par les chercheurs de l’Inria, l’application StopCovid doit pouvoir collecter des données anonymes même sans empêcher à l’utilisateur de communiquer ou d’utiliser ses autres applications. Cédric O voudrait donc contourner cette sécurité, en temps normal bienvenue mais contraignante dans ce contexte, en demandant à Apple une sorte de “dérogation”. En effet, si la firme de Cupertino travaille activement avec Google pour développer un API interopérable sur Android et iOS à destination de tous les pays souhaitant concevoir une appli semblable à StopCovid, elle ne pourra se plier à tous les désirs et réglementations des pays. Pour que les deux parties soient satisfaites, il faudrait que l’une se plie à la volonté de l’autre : soit en adaptant l’API aux besoins du protocole ROBERT, soit inversement. Cette décision devrait être prise dans la semaine au terme d’un entretien téléphonique entre le PDG d’Apple, Tim Cook, et Thierry Breton, le commissaire européen au Marché intérieur.

Apple iPhone X 64Go - Gris...
1 113 Commentaires
Apple iPhone X 64Go - Gris...
  • Super Retina Display. OLED Multi‑Touch tout écran de 5,8 pouces (diagonale)
  • Double appareil photo 12 Mpx avec double stabilisation optique de l’image et caméra avant...
  • Face ID. Activation par la caméra TrueDepth pour la reconnaissance faciale
  • Indice IP67 de résistance à la poussière et à l’eau (profondeur maximale de 1 mètre...