Apple avertit les voleurs d’iPhone : attention, vous êtes pistés !

Apple

Par Antoine Gautherie le

Les iPhones volés pendant la vague de pillages qui s’abat sur les États-Unis affichent désormais un message invitant le voleur à le rendre… et l’informant qu’il est pisté et que la cavalerie arrive. Oups.

© Slashgear

En parallèle des manifestations et des appels à la justice suite à la mort de George Floyd, les États-Unis font également face à une vague de pillages opportunistes parfois très violents. Même des petits commerces sont attaqués sans ménagement, et bien évidemment, les pillards ont vite eu l’idée de s’attaquer aux Apple Stores. Quantité d’iPhones ont ainsi été subtilisés mais les voleurs ont dû être déçus : en essayant d’allumer leur butin, ils sont tombés nez-à-nez avec ce message.

Veuillez retourner cet iPhone à l’Apple Store de Walnut Stree. Cet appareil a été désactivé et est pisté. Les autorités locales seront averties.

Non seulement l’appareil a été désactivé et rendu inutilisable, mais il envoie sa position en temps réel et contacte les autorités ! Tel est pris qui croyait prendre. D’autant plus que si le voleur s’était renseigné avant de commettre son larcin, il aurait certainement jeté son dévolu sur un autre appareil. C’est une chose de le voler, mais encore faut-il pouvoir s’en servir et les smartphones Apple ne sont pas réputés pour être particulièrement faciles à exploiter… et peuvent être localisés par leur propriétaire en deux temps, trois mouvement. Tout sauf idéal pour en profiter, ou pour le revendre…

Apple ou le luxe de la dissuasion

Reste qu’en cette période de tension sociale inouïe, des milliers d’américains font les frais des hordes de pillards profitant de la misère des gens. Dans ce contexte, dire que les forces de l’ordre ont fort à faire serait un euphémisme, et on imagine difficilement des officiers de police courir individuellement après chaque appareil volé de la marque à la pomme… L’effet dissuasif, en revanche, est bel et bien là. Le fait que les photographies de ce message aient fait le tour de la toile aura peut-être suffi à décourager quelques pillards de s’attaquer à un Apple Store. Si les attaques des magasins de la marque sont indéfendables et injustifiables, on ne peut cependant pas s’empêcher de penser aux petits entrepreneurs. Pour ceux dont le commerce est menacé, et qui ne disposeront jamais ni des ressources,  des recours, ni de l’exposition dont bénéficie l’entreprise pilotée par Tim Cook, la dissuasion ressemble bien souvent à ça.

Tenu par une mère célibataire. S’il vous plaît, ayez pitié. C’est tout ce que j’ai.”