Netflix est propriétaire d’une salle de cinéma mythique

Cinéma

Par Olivier le

Netflix est bel et bien le propriétaire d’un cinéma, et pas n’importe lequel : l’Egyptian Theater, une salle mythique présente depuis un siècle sur le fameux Hollywood Boulevard. Le service de streaming va conserver l’aspect patrimonial du site.

Crédit : Andreas Glöckner, Pixabay
Crédit : Andreas Glöckner, Pixabay

La plateforme de vidéo à la demande sur abonnement n’a pas besoin des salles de cinéma pour prospérer. Mais à l’occasion, Netflix leur fait une fleur, par exemple en autorisant l’exploitation de ses grosses productions : Roma et The Irish Man sont sortis au cinéma afin qu’ils puissent concourir aux Oscars. L’entreprise fait un pas de plus en devenant le propriétaire de l’Egyptian Theater, une salle bâtie en 1922 à Hollywood, et qui a accueilli les premières des grands films muets de l’époque.

Une programmation pointue

Netflix était en négociation depuis au moins août dernier avec l’American Cinematheque, une organisation sans but lucratif qui a restauré la salle en 1998. Pas question de faire de l’Egyptian Theater un multiplex : le cinéma va conserver son ambition patrimoniale. Le service de streaming va investir dans la rénovation des lieux et utiliser la salle pour des événements spéciaux et des avant-premières.

L’entreprise se dit « honorée » d’être le partenaire de l’American Cinematheque afin de « préserver l’héritage légendaire du cinéma et continuer à offrir des expériences cinématographiques remarquables pour le public ». Netflix entend « élargir » la programmation (certainement avec ses propres productions) d’une manière qui profitera non seulement aux amateurs de cinéma, mais aussi à la communauté.

Avec cette salle en sa possession, Netflix aura toute latitude pour diffuser les films de prestige qui pourront ainsi participer aux cérémonies de récompenses de l’industrie du cinéma. Et puis c’est aussi une façon de chercher la reconnaissance d’un public de cinéphiles qui n’est pas forcément la clientèle habituelle du service. Ce n’est d’ailleurs pas la première salle que s’offre Netflix : le groupe s’était déjà offert un ancien cinéma indépendant new-yorkais, le Paris Theater, en novembre dernier.

Source: Deadline