L’IA de Microsoft commet une sérieuse bourde sur un article traitant du racisme

Alors que Microsoft renvoyait de nombreux journalistes pour les remplacer par une IA à la fin du mois de mai, celle-ci vient de faire une erreur dans le choix d’une photo qui n’est pas passée inaperçue.

Crédits : @fotoblend via Pixabay

Difficile de faire pire timing. Alors que le mouvement #BlackLivesMatter bat son plein aux États-Unis et dans le monde, l’IA de Microsoft chargée de trier, modifier et relayer des informations sur le portail d’actualités MSN vient de commettre une sévère bourde dans un article. L’IA a ainsi repris un article de The Independent traitant de l’expérience de Jade Thirlwall, chanteuse métisse du groupe Little Mix, avec le racisme durant sa scolarité. Sauf que l’outil développé par Microsoft a choisi d’illustrer l’information avec une image d’une autre membre de Little Mix (à gauche sur la photo ci-dessous), Leigh-Anne Pinnock. L’erreur n’a pas manqué d’énerver les internautes, qui ont violemment fustigé l’intelligence artificielle de la firme de Redmond, après le tweet de la première concernée. Jade Thirlwall a ainsi déclaré sur Instagram : « @MSN Si vous allez copier et coller des articles d’autres médias, vous devriez peut-être vous assurer que vous utilisez une image de la bonne personne métisse du groupe. Cette m***e nous arrive tout le temps à moi et à @leighannepinnock, à tel point que c’est devenu une blague… Cela m’offusque que vous ne puissiez pas différencier les deux femmes de couleur sur quatre membres d’un groupe … AMÉLIOREZ-VOUS ! »

Crédits : marcen27 via Wikimedia Commons

En plus d’apparaître en plein coeur d’un mouvement global de lutte contre le racisme, cette erreur intervient peu après la décision très critiquée de Microsoft de licencier une grosse cinquantaine de journalistes à la fin du mois de mai. Ceux-ci, qui s’occupaient de trier, sélectionner et hiérarchiser l’information sur le portail MSN, ont été ainsi remplacés par ladite IA “rédactrice en chef”. Microsoft garde malgré tout une équipe éditoriale réduite en place afin d’écrire certains contenus. Comme le note un porte-parole de Microsoft au Guardian : « Dès que nous avons pris connaissance de ce problème, nous avons immédiatement pris des mesures pour le résoudre et avons remplacé l’image incorrecte. » Cette mésaventure aura au moins prouvé que l’intelligence artificielle a encore du chemin à parcourir pour remplacer le travail humain, que ce soit dans le journalisme ou dans d’autres domaines.