Google va interdire les publicités “clickbait”

Google a enfin décidé d’interdire formellement les publicités dites “piège à clic”, ou “clickbait” dans le règlement de sa plateforme Google Ads.

© Yucel Moran (recadrée)

Après Adobe Flash, nous nous apprêtons peut-être à vivre la perte d’un autre mythe incontournable d’Internet. Tous les arpenteurs du web que vous êtes ne le savent que trop bien : aujourd’hui, le contenu sensationnaliste est partout et son but n’est pas de vous divertir, mais en premier lieu, de générer des revenus. Si certaines publicités s’en sont faites une spécialité, cela pourrait changer suite à une mise à jour du règlement de Google pour interdire les “pièges à clics” dans toutes les publicités comportant du texte ou des images. Dans le viseur du géant du numérique : les expressions du type “vous ne croirez jamais… “, “Le numéro 7 va vous couper le souffle”, les fameuses images “avant/après“, ou encore les publicités “qui utilisent des événements de la vie négatifs comme la mort, des accidents, la maladie, des arrestations ou une faillite pour susciter la peur, la culpabilité ou d’autres émotions négatives fortes .

C’est donc la fin d’une ère : terminés, les bons conseils de Warren Buffet pour transformer 40$ en un million, le 1.000.000 visiteur ne se verra plus proposer de voiture de sport ou d’iPhone 11, etc… Et ça serait mentir que de nier le fait qu’elles vont, un petit peu, nous manquer. Certes, elles sont parfois très intrusives, et cliquer par inadvertance peut parfois se regretter amèrement. Mais elles étaient également devenues un meme, une sorte de blague récurrente qui a parfois trouvé sa place dans la vie de tous les jours. Mention spéciale au fameux génie dont on a pu lire partout que “Les nutritionnistes le détestent !”.

Plus sérieusement, on ne peut évidemment que se féliciter du fait que Google se décide enfin à agir contre ce fléau qui date de la préhistoire d’Internet. Si elle est appliquée dans les faits, cette modification des règles devrait donc dépolluer significativement votre navigateur puisque Google ne fait pas mystère de son statut de grande puissance mondiale de la publicité en ligne. Reste à savoir quels stratagèmes les annonceurs trouveront pour nous faire cliquer sans clickbait traditionnel !