OnePlus à la troisième place en Europe sur le segment des smartphones premium

Smartphone

Par Olivier le

Apple, Samsung et Huawei se partagent le podium des constructeurs de smartphones premium. Mais ici et là, des trouble-fêtes parviennent à s’incruster dans le haut du panier.

Personne ne sera surpris d’apprendre que c’est Apple qui détient la première place, et de loin, sur le segment des smartphones premium (400 $ et plus). D’après la dernière étude de Counterpoint pour le premier trimestre, le constructeur américain détient 57% du marché mondial, suivi par Samsung et Huawei. Apple domine complètement en plaçant quatre iPhone dans les cinq modèles les plus vendus : iPhone 11 (30%), iPhone 11 Pro Max (9%), iPhone 11 Pro (7%), iPhone XR (6%).

Belle perf’ de OnePlus

Huawei parvient à positionner son Mate 30 Pro 5G en cinquième position. Sur les trois premiers mois de l’année, le marché a évidemment souffert de la crise du coronavirus : les ventes de smartphones premium ont reculé de 13% par rapport au premier trimestre 2019. Mais le segment demeure un poids lourd au sein de l’industrie, il représente en effet 57% du chiffre d’affaires total engrangé par les ventes de smartphones.

Huawei domine les autres constructeurs sur le marché chinois, mais partout ailleurs le duo de tête se compose d’Apple en premier, et de Samsung en second. C’est la place de numéro 3 qui bouge beaucoup en fonction des régions. Google, avec ses Pixel, est troisième en Amérique du Nord. Xiaomi occupe cette place en Europe de l’Est, Oppo est derrière Huawei et Apple en Chine.

En Europe de l’Ouest tout comme en Asie du Sud-Est, la troisième place revient à OnePlus. Une très bonne place pour le constructeur, qui n’a cessé de travailler son image de marque pour convaincre les acheteurs au-delà de sa communauté de fans. OnePlus a également monté en gamme, avec des OnePlus 8 et OnePlus 8 Pro qui ont su séduire malgré des prix plus élevés que d’habitude chez le fabricant.

Pour l’avenir, c’est la 5G en phase de lancement partout dans le monde (à partir de la fin de l’année en France) qui devrait animer le marché. Les futurs iPhone joueront un rôle clé pour l’adoption et la démocratisation de cette technologie.