Pour ralentir sa fonte, ce glacier des Alpes italiennes est recouvert de draps

Science

Par Felix Gouty le

Chaque été, le glacier de Presena, dans les Alpes italiennes, est recouvert d’immenses draps réverbérants pour empêcher les fortes températures de trop accentuer sa fonte.

L’excroissance d’un glacier dans les Alpes (Crédits : Free-Photos / Pixabay).

Comme dit le triste dicton : “à situation désespérée, mesures désespérées.” Malgré les effets bénéfiques du confinement sur la qualité de l’air et la baisse des émissions de gaz à effet de serre, le réchauffement climatique planétaire persiste. Et même si de nombreuses technologies apparaissent chaque année pour le combattre, il est parfois difficile de faire autrement qu’avec les moyens du bord. C’est notamment ce que Le Monde met en lumière, concernant un mastodonte de glaces en Italie. Le glacier de Presena, dans les Alpes italiennes près de la Lombardie, profite en effet chaque année d’un traitement tout particulier contre le réchauffement de la planète. Situé à près de 3 000 mètres d’altitude, ce glacier a perdu plus d’un tiers de son volume d’origine depuis 1933. Néanmoins, depuis 2008, sa fonte s’avère moins brutale grâce à un stratagème : des draps blancs gigantesques le recouvrent pendant tout l’été.

Comme l’explique la Carosello-Tonale Company, laquelle est mandatée par les régions du Trentin et de la Lombardie, des bâches géotextiles de 70 mètres de long pour 5 mètres de large chacune sont déposées et cousues entre elles pour recouvrir le glacier. Leur couleur blanche réverbérante permet de réfléchir les rayons du Soleil et leur tissu maintient, à l’intérieur, une température inférieure à la température extérieure. Tous les ans, ce processus prend six semaines d’installation au printemps et six semaines de plus en automne pour retirer les bâches. La fabrication de ces dernières coûterait 400 euros chacune. Pour la première fois cette année, la surface recouverte a triplée : de 30 000 mètres carrés recouverts, l’entreprise italienne a drapé 100 000 mètres carrés (10 hectares) du glacier de Presena. Si on essaie de faire le calcul, cela représente environ 285 bâches, pour presque 115 000 euros au total. Selon Le Monde, cette technique de préservation des glaciers est aussi utilisée en Autriche mais jamais pour une surface à couvrir aussi grande.

Un hiver antarctique
32 Commentaires
Un hiver antarctique
  • 256 Pages - 10/17/2019 (Publication Date) - Hugo Image (Publisher)
Source: Le Monde