Pourquoi Oculus stoppe la production de son casque VR pas cher ?

Oculus vient d’annoncer la fin de la production de son Oculus Go, son casque VR tout-en-un d’entrée de gamme, pour faire place nette et se consacrer entièrement à l’Oculus Quest. Un changement de paysage radical.

© D. Lohner – Pixabay

L’Oculus Go n’ira plus nulle part, c’est la maison mère qui le dit. La marque spécialiste du matériel de réalité virtuelle a décidé d’interrompre la production du benjamin de sa gamme, pour se concentrer davantage sur son Oculus Quest. S’il sera mis à jour et supporté jusqu’en 2022, les ventes cesseront définitivement dès les stocks actuels écoulés. Le monde de la VR perd donc un digne représentants, l’un des plus populaires du segment grâce à son tarif abordable par rapport aux prix moyens pratiqués par les grandes marques. Il souffre notamment de l’absence de tracking spatial total en 6 DoF, et une conception résolument pensée pour la consommation de contenu plus que pour le jeu… sauf que c’est ce dernier qui s’est largement imposé dans le monde de la VR, aux dépens du visionnage de films et séries, qui reste peu agréable sur ce support aujourd’hui.

Le Quest, lui, est au contraire taillé pour ces utilisations et devrait d’ailleurs faire l’objet d’une attention toute particulière de la part du constructeur ces prochains temps. D’après The Verge, La marque va en effet ajouter un nouveau canal de distribution pour les développeurs, permettant de court-circuiter le processus actuel d’approbation des applications. En pratique, les professionnels du milieu pourront donc développer et distribuer des applications pour ce casque bien plus aisément. Quand on sait à quel point la qualité des applications est cruciale à l’expérience VR, le fait d’inciter les développeurs à travailler avec le Quest montre que Facebook (qui possède Oculus) souhaite lui laisser tout le champ libre, sans lui imposer une concurrence sur son propre segment.

It’s sad to see you Go

Certes, l’Oculus Quest est une belle bête, bardée de fonctionnalités et relativement abordable pour la technologie qu’elle embarque. Mais avec la mort de l’Oculus Go, c’est aussi tout un pan de l’entrée de gamme qui s’effondre, et autant d’utilisateurs qui se voient potentiellement claquer la porte au nez. Malgré ses capacités très limitées, cet appareil qui était vendu 250€ à sa sortie (contre 450 € pour le Quest) représentait une belle porte d’entrée sur le monde de la réalité virtuelle tout-en-un, qui a certainement participé à convaincre de nombreux utilisateurs.

Avec l’annonce de la fin du Go, le prix de l’entrée de gamme pour ces casques ne nécessitant pas un smartphone compatible vient donc d’augmenter de façon substantielle. Pour un premier aperçu du monde de la VR, il faudra désormais sacrifier le tout-en-un (par exemple avec un Cardboard), ou s’acquitter d’une petite centaine d’euros supplémentaires. En espérant qu’il ne s’agisse que d’une étape, et que la course aux fonctionnalités finisse par faire place à la course aux prix sur ce marché qui reste aujourd’hui onéreux. Quoi qu’il en soit, le Go peut partir la tête haute avec la fierté d’avoir participé à l’explosion de la VR grand public. It’s sad to see you Go !

Oculus Go 64Go
807 Commentaires
Oculus Go 64Go
  • Produit destiné aux joueurs exigeants
  • Qualité de fabrication irréprochable
  • Immersion exceptionnelle