Apple verse 950 millions à Samsung pour un défaut de commande

Apple

Par Antoine Gautherie le

À cause des faibles ventes de l’iPhone au premier trimestre, Apple n’a pas réussi à honorer son quota de commande d’écrans OLED à Samsung. Une rupture de contrat lourde de conséquences puisque le constructeur américain a dû s’acquitter d’une pénalité de près d’un milliard de dollars.

L’Apple Park à Cupertino, siège de la marque. © Carles Rabada via Unsplash

L’achat en gros et la notion d’économie d’échelle sont des constantes dans le monde de la production de masse. Ce principe aujourd’hui standardisé stipule que plus on achète un produit en grande quantité, moins celui-ci reviendra cher pour diverses raisons logistiques et économiques. Dans l’industrie, ce modèle est incontournable, et même les plus grandes entreprises qui produisent des quantités ahurissantes de produits y ont recours… mais parfois, cela peut se retourner contre elles. C’est l’expérience douloureuse que vient de faire Apple. La marque à la pomme s’est en effet engagée auprès de Samsung Display, filiale du géant coréen chez qui elle se fournit en dalles OLED pour ses iPhones. Sauf qu’à cette échelle, pas question d’effectuer une livraison unique de dizaines de milliers d’écrans : à la place, les deux marques ont passé un accord qui comprend la commande d’un certain quota d’écrans sur une certaine durée (ces deux chiffres n’ont cependant pas été précisés). Mais comme souvent dans ces accords entre géants, il existe des pénalités sévères en cas de rupture de contrat.

Apple-Samsung, un duel persistant à plusieurs

Et Apple n’aurait justement pas respecté ses engagements envers Samsung, en commandant moins de dalles OLED que prévu. Si on peut suspecter l’impact de la COVID-19, les raisons exactes qui ont empêché Apple d’honorer son contrat n’ont pas été divulguées. En revanche, nous apprenons aujourd’hui via Ubergizmo que cette rupture contractuelle s’accompagne d’une pénalité gigantesque de 950 millions de dollars qui a dû être payée à Samsung. Il s’agirait même de la deuxième année consécutive qu’Apple manquerait à ses engagements. L’année dernière, la marque avait déjà dû payer près de 700 millions de dollars. En cumulant ces deux amendes, on arrive à une somme qui dépasse le PIB sur un an de certains pays comme la Gambie… Rendez-vous donc dans un an pour savoir si, oui ou non, l’adage “jamais deux sans trois” se vérifiera dans ce cas de figure. Certes, les iPhones sont aujourd’hui réputés pour la qualité de leurs écrans, et à voir les chiffres avancés, on peut se dire que Apple n’a pas prévu de faire de concessions à ce niveau. Quoi qu’il en soit, on peut affirmer sans trop se mouiller que Samsung a pu rentrer dans ses frais suite à ces deux amendes, après avoir été condamné à verser plus de 500 millions de dollars à la firme de Tim Cook en 2018 sur fond de violation de propriété intellectuelle ! Reste à voir si ce feuilleton va continuer et si les deux géants continueront de s’envoyer des coups de boutoir à plusieurs centaines de millions de dollars.

Apple iPhone 11 (128 Go) Noir
3 353 Commentaires
Apple iPhone 11 (128 Go) Noir
  • Écran LCD Liquid Retina HD 6,1 pouces
  • Résistant à la poussière et à l’eau (jusqu’à 2 mètres pendant 30 minutes maximum,...
  • Double appareil photo avec ultra grand-angle et grand-angle 12 Mpx, mode Nuit, mode Portrait et...
  • Caméra avant TrueDepth 12 Mpx avec mode Portrait, vidéo 4K et ralenti