Le XB-1, fils spirituel du Concorde, sera présenté le 7 octobre

Espace

Par Antoine Gautherie le

Le 7 octobre prochain, la société Boom Technology va présenter le premier prototype de son XB-1, un avion supersonique censé ramener le vol supersonique commercial au premier plan 20 ans après la retraite du légendaire Concorde.

© Boom Technology

Fin 2003, le monde de l’aéronautique faisait ses adieux à l’une de ses plus belles réalisations avec la retraite du Concorde, au terme d’un ultime transit New York – Londres. Un vol qui a mis fin à 27 ans de bons et loyaux services pour ce qui demeure à ce jour le premier et le dernier aéronef commercial supersonique, c’est-à-dire capable de dépasser la vitesse du son (soit environ 1 235 km/h). Jugé tantôt trop cher ou trop gourmand en carburant, le principe du vol supersonique à vocation commerciale n’a toujours pas refait surface depuis. Mais cela pourrait bientôt changer grâce à Boom Technology, une entreprise américaine de construction aéronautique qui travaille sur un successeur spirituel de l’avion emblématique. La semaine dernière, le groupe a annoncé que son premier appareil, baptisé XB-1, sortira de ses ateliers le 7 octobre prochain. Il s’agira d’une preuve de concept pour le design final de son jet supersonique Overture. Cet aéronef conçu en composite de fibre de carbone et à l’efficacité aérodynamique avancée a vocation à être plus économe, moins nocif pour l’environnement et moins bruyant que le Concorde.

Cette présentation intégrale, qui sera réalisée sous forme d’une conférence virtuelle à distance, sera la première occasion de poser les yeux sur ce bijou de technologie, qui devrait être trois fois plus petit que la version finale prévue. Des membres des équipes qui ont conçu et construit l’appareil seront de la partie pour mettre en lumière ses différents systèmes technologiques. Pour assister à la présentation en ligne, vous pouvez vous inscrire sur le site de l’entreprise. L’aéronef sera testé de façon intensive sur le reste de l’année, avec des “tests en soufflerie, des dizaines de tests structuraux, des centaines d’itérations de simulation, et des dizaines de milliers d’heures de travail”, d’après l’entreprise. Le premier vol d’essai, lui, ne devrait pas arriver avant 2021 mais il ne fait aucun doute que cette échéance sera très attendue et scrutée de près. A terme, l’Overture devrait être un appareil de 75 places (contre 100 à 128 places pour le Concorde) pour une vitesse maximale estimée à 2 200 km/h – de quoi relier Paris à New York en 3h15. Si tout se déroule comme prévu, il pourrait commencer les vols commerciaux à l’horizon 2030.

Concorde AirFrance 1:250
8 Commentaires
Concorde AirFrance 1:250
  • EAN 4007864316526
  • Schuco 403551652
  • echelle 1:200