Apple et Microsoft visent la neutralité carbone en 2030

Apple

Par Julie Hay le

Conscientes de l’impact de leur industrie sur l’environnement, les entreprises Apple et Microsoft dévoilent leurs plans pour réduire leurs émissions de carbone. Elles visent toutes deux la neutralité carbone d’ici à 2030, voire même plus chez Microsoft qui cherche un bilan négatif.

Crédits : Laurenz Heymann

Sur la question écologique, les géants de la Silicon Valley commencent enfin à s’investir. Apple et Microsoft, deux colosses de l’industrie des nouvelles technologies, ont dévoilé leurs plans pour réduire l’impact de leurs activités sur l’environnement et sur les émissions de carbone. “Apple est neutre en carbone, et d’ici 2030 tous nos produits le seront aussi” annonce la firme de Cupertino dans un communiqué relayé par The Verge. Si les activités commerciales du constructeur sont déjà neutres, il n’en est pas de même pour tous ses appareils vendus. En 2017, Apple estimait que son iPhone X émettait 79 kg de CO2 tout au long de sa durée de vie, fixée à trois ans par la firme. 80% de ces émissions sont allouées à la production et c’est sur ce point que l’entreprise axe son programme. Pour relever le défi de l’émission neutre, Apple cherche à travailler avec des fournisseurs qui utilisent les énergies renouvelables et affirme que 70 d’entre eux se sont déjà engagés à n’utiliser que celles-ci pour la production Apple. Selon Apple, cela permettra de réduire massivement les émissions de dioxyde de carbone, l’équivalent de 3 millions de voitures en moins sur les routes par an. Concrètement, Apple prévoit de réduire ses émissions de 75 % d’ici 2030. Pour les 25% restant, Apple va développer des solutions pour l’élimination du carbone. L’entreprise a aussi annoncé nouer des partenariats avec Conservation International pour investir dans la restauration et la protection de 27 000 hectares de la mangrove colombienne et de la savane kényane.

Microsoft veut éliminer plus de carbone que l’entreprise en a émis depuis sa création

En janvier dernier, Microsoft avait déjà dévoilé l’échéance de son plan environnemental. Quelques mois plus tard, la firme fondée par Bill Gates dévoile le détail de son programme et annonce vouloir éliminer plus de carbone que l’entreprise en a émis depuis sa création en 1975. Cette année, l’entreprise veut éliminer 1 million de tonnes de carbone de l’environnement en utilisant des technologies scientifiquement vérifiées et nettes négatives, rapporte Engadget. Microsoft annonce aussi être en passe d’obtenir des accords d’achat d’énergie renouvelable pour répondre à 100 % de ses besoins quotidiens en électricité. Microsoft et Apple suivent le mouvement et rejoignent Amazon et Google qui avaient fixé leurs objectifs sur la neutralité carbone à 2040.