La Chine parvient à lancer sa première sonde vers Mars

Espace

Par Felix Gouty le

Décollage et lancement : c’est fait. La Chine a envoyé avec succès un engin spatial à destination de Mars. Ce tout-en-un sonde-atterrisseur-rover arrivera aux alentours de la Planète Rouge en février 2021.

Crédits : @Aynur_zakirov via Pixabay

240 kilogrammes, six roues et 13 instruments de mesure : voici le contenu du colis envoyé en direction de Mars ce matin depuis la Chine. Tianwen-1, un engin spatial tout-en-un (à la fois, une sonde, un atterrisseur et un rover), a été aujourd’hui envoyé avec succès dans l’espace à bord d’une mastodontesque fusée Long March 5. Le décollage de cette fusée de l’Agence spatiale chinoise (CNSA) a été effectué depuis la base de lancement Wenchang, sur l’île de Hainan au sud du pays. L’arrivée de la sonde en orbite de Mars est prévue pour février 2021. Pour rappel, Tianwen-1 restera en observation pendant deux mois avant de rejoindre sa surface. Le rover éponyme devra ensuite explorer la géologie des plaines d’Utopia Planitia, juste au nord de l’équateur planétaire. Selon la BBC, Zhang Xueyu, commandant de la base de Hainan, s’est exclamé après le « décollage parfait » de la fusée Long March 5 (filmé ci-dessous par l’agence de presse nationale, Xinhua News) : « je déclare désormais le lancement de la première mission spatiale chinoise en direction de Mars un succès complet. »

En novembre 2011, la Chine avait tenté d’envoyer une première sonde, Yinghuo-1, vers Mars. Cependant, la fusée russe Zenit qui la transportait a failli à sa mission et a chuté sur Terre au milieu de l’océan Pacifique. La nouvelle mission Tianwen-1 est la deuxième d’une trilogie de missions martiennes lancées en seulement quelques jours. Le rapprochement exceptionnel entre Mars et la Terre, alignées au plus proche l’une de l’autre, offre une fenêtre de tir envisageable mais serrée pour toutes les agences spatiales terriennes. En effet, ce rapprochement n’a lieu que tous les 26 mois. De ce fait, ce lundi, les Émirats Arabes Unis ont lancé, à l’aide d’une fusée japonaise, leur première mission martienne, constituée d’un satellite d’observation. Puis, dans une semaine, l’Agence aérospatiale américaine (NASA) enverra un nouveau rover, Perseverance, sur la Planète Rouge.

Un empire très céleste - La...
2 Commentaires
Source: BBC News