La Chine effectue des tests pour déployer sa propre station spatiale en orbite autour de la Terre

Espace

Par Felix Gouty le

La Chine a l’intention de déployer sa propre station spatiale en orbite autour de la Terre en 2022. En attendant, elle vient d’effectuer un test de lancement d’une nouvelle capsule de navigation, capable d’accueillir 6 astronautes.

Crédits : China Global Network Television.

La NASA et SpaceX ne sont pas les seuls à vouloir conquérir l’espace. Se positionnant en quelque sorte seule contre tous, la Chine a aussi pour objectif de s’envoler vers le cosmos. Elle l’a prouvé une nouvelle fois hier, en testant une nouvelle capsule de navigation spatiale. Celle-ci, au nom encore inconnue, a été lancée dans l’espace grâce à la massive fusée Long March 5B (voir ci-dessus), propulsée depuis l’île de Hainan au sud du pays. Ce lancement avait, semble-t-il, pour but de tester la résistance des boucliers thermiques de cette nouvelle capsule dans l’atmosphère puis au moment de sa chute sur Terre. Ce vaisseau, homologue au Soyouz de Roscosmos ou au Crew Dragon de SpaceX, est voué à envoyer des taïkonautes (astronautes chinois) à bord de la future station spatiale nationale. Celui-ci devrait néanmoins pouvoir transporter six passagers, contre seulement la moitié pour les vaisseaux concurrents cités.

En effet, restée à l’écart de la Station spatiale internationale (ISS), notamment par vœu du gouvernement américain, la Chine s’est donnée pour but de construire sa propre station spatiale, indépendante de l’ISS. Elle serait constituée de plusieurs modules mais ne ferait, au final, qu’un cinquième de l’ISS une fois en orbite. La Société de sciences et technologies aérospatiales de Chine (CASC) a ainsi prévu d’effectuer de nombreux lancements au fil des deux prochaines années afin d’avoir une station opérationnelle en 2022. En attendant, la CASC n’a pas abandonné son ambition de conquérir le reste du système solaire. Elle aurait prévu de lancer à la fois une sonde orbitale et un atterrisseur sur la planète Mars, cet été. De son côté, l’Agence aérospatiale américaine (NASA) a aussi l’intention d’envoyer un engin sur la Planète Rouge : l’astromobile, ou “rover”, Mars 2020 Perseverance. Celui-ci devrait être lancé entre la fin du mois de juillet et le début du mois d’août, période durant laquelle la NASA estime que la Terre sera le mieux alignée avec Mars.

Revell - 04909 - Maquette -...
  • descriptif produit: maquette à monter et à peindre
  • Age minimum: 10 ans
  • Dimensions: 437x248x112 cm