Les réseaux sociaux font la chasse aux partisans du complot QAnon

Buzz

Par Felix Gouty le

Après Facebook, c’est au tour de Twitter et de TikTok de s’attaquer aux théories du complot véhiculées par la mouvance d’extrême droite QAnon. Le premier a suspendu plusieurs milliers de comptes s’en revendiquant tandis que le second s’est contenté de bannir certains hashtags.

Crédits : David_Peterson / Pixabay.

Les complotistes n’ont qu’à bien se tenir, les réseaux sociaux ne les laisseront pas faire. La semaine passée, Twitter s’est attaqué aux conspirationnistes de la mouvance d’extrême droite QAnon. Il avait suivi la voie ouverte par Facebook en mai dernier. Le réseau social à l’oiseau bleu a banni plus de 7 000 comptes gérés par des personnes liées ou soutenant les théories complotistes QAnon. Il a aussi bloqué automatiquement les publications de 150 000 autres comptes, promouvant les mêmes idées, afin d’empêcher qu’elles soient recommandées par son algorithme. Par ailleurs, toutes les URLs postées sur Twitter redirigeant les utilisateurs vers des sites, pages, blogs ou forums se revendiquant du complot QAnon seront inactivées par la plateforme. « Nous avions été clair sur notre volonté d’agir fortement contre des comportements qui peuvent potentiellement mener à de la violence hors-ligne, atteste le compte officiel Twitter Safety, chargé du respect des consignes de bonne conduite sur le réseau social. Nous allons aussi suspendre indéfiniment des comptes publiant sur ces sujets dont nous savons qu’ils violent plusieurs de nos consignes, par le biais d’une participation à un harcèlement coordonné envers des victimes individuelles ou d’un contournement d’une ancienne suspension. »

Aujourd’hui, c’est au tour de TikTok de s’en prendre aux théories du complot QAnon. Selon la BBC, le réseau social chinois aurait bloqué de nombreux hashtags attachés à des vidéos soutenant le discours QAnon. Parmi eux, on retrouve évidemment « QAnon » mais aussi « Out of Shadows » ou « QAnon Truth ». Les vidéos en question, dont la plupart diffusent un discours de haine, ne seraient néanmoins pas supprimées et peuvent encore être vues par n’importe quel utilisateur. QAnon est une théorie du complot, provenant de messages conspirationnistes postés anonymement par un certain Q (reprenant le qualificatif désignant un haut-fonctionnaire du ministère américain de l’Énergie) sur le forum 4Chan dès 2017. L’hypothèse de QAnon est qu’il existerait un « État profond » qui contrôlerait réellement les États-Unis (et donc, évidemment, le monde) au nez et à la barbe de ses vrais dirigeants comme Donald Trump. Seul ce dernier tenterait de combattre les agissements souterrains d’un groupe de puissants (politiques et célébrités, entre autres) dont le but est de fonder un « nouvel ordre mondial » au détriment du peuple américain. Comme l’explique 20 Minutes, selon les discours haineux et parfois antisémites des nombreux partisans QAnon, ces puissants seraient impliqués dans des réseaux pédophiles internationaux. Le slogan des complotistes QAnon, « où l’un de nous va, nous y allons tous » (« where we go one, we go all » dans sa version originale), aurait même été repris par des politiciens américains, dont certains sont candidats au Congrès américain en amont des élections de novembre prochain.

Au cœur des théories du...
25 Commentaires
Au cœur des théories du...
  • Doumergue, Christian (Author)
  • 440 Pages - 06/15/2017 (Publication Date) - Opportun (Publisher)
Source: BBC News