Disney va lancer une nouvelle plateforme de streaming SVOD

Business

Par Julie Hay le

Fort du succès de Disney+ à l’internationale, Disney+ va capitaliser sur son catalogue pour lancer une nouvelle plateforme. Baptisée Star, elle regroupera les programmes de 20th Century Studios, ABC, FX et Searchlight.

Crédits : Disney

Dans la guerre des plateformes de streaming, Disney semble avoir adopté la stratégie “diviser pour mieux régner.” Le PDG de l’entreprise, Bob Chapek, vient d’annoncer l’arrivée d’un nouveau service de SVOD. Baptisée Star, la plateforme sera visiblement lancée en 2021 à l’international. Pour le moment Disney n’a pas précisé quels pays seraient concernés, mais a donné quelques précisions sur son catalogue. On devrait donc retrouver les contenus d’ABC, FX, Freeform, Searchlight ainsi que la 20th Century Studios. “En ce qui concerne l’offre générale de divertissement à l’échelle internationale, nous voulons refléter notre stratégie réussie Disney Plus en utilisant notre plateforme technique, en apportant le contenu que nous possédons déjà et en le distribuant sous une marque internationale à succès que nous possédons déjà, à savoir, Star” explique Bob Chapek. Pas de production originale à l’horizon donc. Pour rappel, lors du rachat de la Fox, Disney avait mis la main sur le conglomérat indien Star India, et le service de diffusion en continu HotStar. Depuis la société a changé de nom pour devenir Disney Plus HotStar.

Mais alors Hulu ?

Cette annonce renforce les interrogations quant à une exportation de Hulu à l’international. Si beaucoup imaginaient que le rachat de la plateforme américaine s’accompagnerait d’un développement dans plusieurs pays du monde, cela ne semble plus vraiment d’actualité. “Je pense qu’il est important de regarder les différences sur la façon dont nous prévoyons d’entrer sur le marché. Hulu n’a aucune notoriété en dehors des États-Unis” rapporte The Verge. Il faudra donc patienter encore un peu pour découvrir si Disney prévoit de lancer la plateforme Hulu dans nos vertes contrées. En attendant, malgré des résultats à la baisse pour ce trimestre, 4,7 milliards de dollars de perte, Disney vient de dépasser le cap des 100 millions d’abonnés sur toutes ses plateformes. Disney+ totalise à elle seule plus de 60 millions de souscriptions.

S'abonner à Disney+