Lab’Elle : Une trottinette électrique durable et Made in France

Depuis le début du déconfinement les français privilégient le vélo et les engins électriques pour circuler en ville. Les ventes de trottinettes et de vélos explosent. La start-up nîmoise Airlab Industrie conçoit, fabrique et assemble en France la Lab’Elle, une trottinette électrique haut de gamme. Une alternative durable et sécurisante aux trottinettes électriques en libre-service qui ne sont pas désinfectées à chaque usage, ont une durée de vie plus courte et sont fabriquées en Asie.

Conçue pour durer, la Lab’Elle a nécessité deux années de recherche et développement pour offrir un produit fiable, au design épuré et faisant appel à des matériaux nobles : du bois de hêtre des forêts des Vosges pour son large plateau permettant un meilleur confort de conduite les pieds côte à côte, le cuir italien est fabriqué par un ESAT à Béziers, des composants techniques telle que la batterie est fabriquée dans le Cantal, et de nombreuses petites pièces techniques de liaison des lanières et du hêtre sont usinées chez un sous-traitant basé à Valence, sans oublier les connectiques électriques et visseries qui sont françaises !

La Lab’Elle est équipée d’un cadre en aluminium avec des suspension élastomère de 10mm, des roues avant de 10″ et arrière de 8″. Elle embarque un moteur Brushless de 36V avec un puissance de 500W pour une vitesse de 25km/h et une capacité en monté de 15%, on retrouve également une batterie Lithium-Ion Panasonic de 378 W/h (3 à 4 heures de charge) offrant une autonomie de 25 à 40 km. Ses Freins à disque AV et AR permettent une régénération de la batterie jusqu’à 30%, alors qu’elle dispose aussi de la recharge jusqu’à 10% ! A noter que le poids maximum utilisateur va jusqu’à 120kg, la Lab’Elle ayant quand à elle un poids de 12,5 kg.

La Lab’Elle Véloce est proposée à 995 € en version guidon fixe, et La Lab’Elle Véloce version guidon pliant est proposée à 1095 €. Pour un plancher bois avec le grip personnalisé, il faut compter 100 € de plus.