La Vallée de la mort enregistre un record de température avec 54,5°C

Science

Par Julie Hay le

La vallée de la mort, aux États-Unis, a atteint des records de chaleurs ce week-end. Située dans le désert des Mojaves en Californie, elle pourrait être devenue le lieu le plus chaud sur Terre avec 54,5°C.

La Vallée de la Mort. Crédits : René Holst on Unsplash

Connue pour sa chaleur harassante, la vallée de la mort est entrée dans l’histoire ce week-end. Le parc national, situé dans le désert de Mojaves en Californie, pourrait être le point le plus chaud sur Terre. Selon le National Weather Service américain, la station météo de Furnace Creek a enregistré un pic de température de 130 °F à l’ombre, dimanche 16 août. Dans la bien nommée “Crique de la fournaise”, la température aurait donc atteint les 54,4 °C à 15 h 41. Ce serait la température la plus élevée observée au monde depuis 1931. Une autre mesure en 1913, plus controversée, établi le record à 134 °F, soit 56,7 °C. Pour s’assurer qu’il s’agit bien ici d’un nouveau record, il faudra d’abord valider les températures. Interrogé par le Washington Post, Randy Cerveny, qui dirige l’Organisation Mondiale de la Météorologie, explique que les détails de ces relevés vont être examinés par le comité national américain des extrêmes climatiques, “en utilisant l’une de nos équipes internationales d’évaluation”. Il précise néanmoins, “tout ce que j’ai vu jusqu’à présent indique qu’il s’agit d’une observation légitime”.

Des vagues de chaleur plus fréquentes depuis les années 50

Une étude, menée par les chercheurs de l’ARC Center of excellence for climate extremes en Australie, démontre que depuis les années 50 les vagues de chaleur sont plus nombreuses et plus longues qu’auparavant. Ils expliquent que dans le monde, on observe que ces vagues de chaleur sont en moyenne plus longues d’un jour par décennie entre 1950 et 2017. Parallèlement, ils notent aussi que la chaleur cumulée – mesure de la chaleur enregistrée en excès au cours d’une saison ou d’un épisode caniculaire – a également augmenté d’en moyenne 1 à 4,5°C chaque décennie. Ainsi, ils concluent que “les vagues de chaleur ont gagné en intensité, en fréquence et en durée, et ces tendances devraient s’aggraver avec le réchauffement climatique accru.

Ouest américain - 9ed
52 Commentaires
Ouest américain - 9ed
  • LONELY PLANET FR, Planet (Author)
  • 500 Pages - 06/21/2018 (Publication Date) - Lonely Planet (Publisher)