Ce micro-robot scarabée est un bijou de science

Robots

Par Felix Gouty le

Il s’appelle RoBeetle et mesure à peine 15 millimètres. Censé imiter un coléoptère, ce micro-robot inventé par des chercheurs de Californie fonctionne non pas à l’aide d’une batterie électrique mais d’une réaction catalytique à base de méthanol.

Crédits : Autonomous Microrobotic Systems Laboratory USC.

15 millimètres de long, 88 milligrammes et pas une once d’électricité. Des chercheurs en robotique du Laboratoire de systèmes micro-robotiques autonomes de l’université du sud de la Californie présentent aujourd’hui leur nouveau bijou de technologie : RoBeetle. A peine plus grand qu’une cicindèle, un coléoptère carnassier, ce micro-robot ne possède aucun moteur électrique et aucune batterie. Pour se mouvoir, il présente un réservoir de méthanol, utilisé communément dans de très nombreux solvants. Les vapeurs qui s’échappent du liquide alcoolisé grignotent une poudre de platine, collée sur des fibres de nickel et de titane (ou Nitinol). Ce phénomène produit de la chaleur qui provoque la contraction des fibres métalliques, de la même manière que pour des fibres musculaires. RoBeetle se déplace ainsi par lui-même jusqu’à épuisement de sa réserve de méthanol. D’après les chercheurs, il serait capable de se mouvoir pendant plus de deux heures d’affilée à l’aide d’un réservoir auxiliaire de 96 milligrammes de méthanol. RoBeetle est en effet capable de le transporter sans soucis puisqu’il a la force de porter jusqu’à 2,6 fois son propre poids.

L’absence de batterie électrique est évidemment volontaire : même la plus petite des batteries pèse en moyenne 10 à 20 fois plus que le poids de l’insecte que RoBeetle est censé émuler. Par ailleurs, la catalyse du méthanol permettrait de produire près de 10 fois plus d’énergie qu’une batterie électrique classique de même taille. En l’occurrence, la technique de RoBeetle génère environ 20 MJ/kg contre 1,8 MJ/kg pour une batterie électrique de petite taille. Ainsi, à titre de comparaison, Xiufeng Yang, l’un des auteurs de l’étude publiée dans Science Robotics détaillant les mécanismes de fonctionnement de RoBeetle, affirme que « le plus petit robot à quatre pattes à batterie pèse un gramme et opère environ 12 minutes », selon Sciences Et Avenir. L’objectif à présent pour les chercheurs serait d’installer un système de communication avec le micro-robot afin de pouvoir contrôler ses mouvements. De cette manière, il pourrait être exploité, à l’avenir, pour des tâches où sa petite taille serait un atout majeur. RoBeetle pourrait ainsi être utilisé dans des programmes de pollinisation croisée ou pour rechercher des survivants après un séisme.

Anki Robot Cozmo, Un robot...
2 028 Commentaires
Anki Robot Cozmo, Un robot...
  • Cozmo est un personnage aux multiples mimiques qui semble tout droit sorti d’un film. Ce...
  • Défiez-le à des jeux ou activez le mode explorateur pour découvrir le monde à travers ses...
  • Cozmo est doté de l’atelier de programmation idéal pour donner libre cours à...
  • Plus facile à utiliser et plus solide qu'il n'y paraît, il a été soumis à des tests...