Call of Duty Warzone pourrait envahir les smartphones

Android

Par Victor Keller le

Le Battle Royale de Call of Duty : Modern Warfare, déjà en free-to-play sur la plupart des plateformes, va peut-être débarquer sur Android et iOS.

Crédits : Activision.

Fortnite, Playerunknow’s Battleground, et bientôt Apex Legends : les Battle Royale arrivent tous les uns après les autres sur smartphone. Fort de ce constat, on se demande pourquoi Call of Duty : Warzone ne prendrait pas exactement le même chemin. Une offre d’emploi postée par l’éditeur du BR, Activision, confirme apparemment cette hypothèse. Le studio américain recherche en effet un producteur exécutif pour un jeu dont on ne connaît que le sigle : « WZM ». Si certains doutent que cela signifie autre chose que « Warzone Mobile », la description du poste achèvera définitivement leur scepticisme : il s’agit bien d’un « nouveau FPS mobile dans l’univers de Call of Duty », comme on peut le lire sur l’offre. A cela s’ajoute le fait que le futur employé travaillera à Los Angeles, où se situe le siège du studio derrière le développement de Warzone, Infinity Ward. Bref, si l’usage du conditionnel reste de vigueur, l’hypothèse se fait plus solide.

Lancé en mars dernier, le BR gratuit de Call of Duty regroupe aujourd’hui près de 75 millions de joueurs. En juin, une mise à jour avait doté Warzone d’un mode (à durée limité) où 200 joueurs pouvaient s’affronter sur la map se situant dans la région fictive de Verdansk, contre 150 habituellement. Rappelons que la licence Call of Duty va s’enrichir d’un nouvel opus le 13 novembre prochain, intitulé Cold War. Activision et Treyarch -le studio derrière le futur titre- n’ont donné que très peu d’informations sur un éventuel Battle Royale exclusif à Cold War, ce qui laisse à penser que Warzone pourrait être le réceptacle d’une mise à jour spéciale Guerre Froide.

Une potentielle application smartphone Warzone pourrait donc signifier qu’Activision n’a pas l’intention de cloner les BR et de concentrer ses efforts sur le jeu sorti en mars dernier. Le BR confirmerait ainsi son statut de rival face au colosse Fortnite.