Disparition de Roger Carel, la voix d’Astérix et de C-3PO

Cinéma

Par Olivier le

C’est une disparition qui rend orphelin des millions de fans d’Astérix, de C-3PO, d’Alf et de dizaines d’autres personnages qui ont bercé leur enfance : le comédien Roger Carel, véritable légende du doublage, est mort.

Crédit : INA
Crédit : INA

Roger Carel, né le 14 août 1927, s’est éteint ce 11 septembre à l’âge de 93 ans. Il a été inhumé dans la plus stricte intimité ce jeudi dans la Charente, selon son fils Nicolas. Comédien de talent, il a débuté au théâtre et à la radio où sa voix fait des merveilles auprès des auditeurs. Il a aussi joué dans de nombreux films, dont Le Vieil Homme et l’Enfant en 1967 (Claude Berri), ou encore Papy fait de la résistance, en 1983 sous la caméra de Jean-Marie Poiré.

Une voix protéiforme unique

Mais ce qui lui a permis d’accéder à la notoriété et qui lui a fait gagner une place au chaud dans le cœur de millions de Français, c’est bien sa voix. Disney ne s’y est pas trompé : il a prêté sa voix à de nombreux personnages emblématiques comme Mickey, le serpent Kaa dans Le Livre de la Jungle, le chat dans Alice au pays des merveilles, Winnie L’ourson et Coco Lapin… Il travaille aussi volontiers chez la concurrence, chez Hanna Barbera et la Warner.

Il a aussi donné vie à Astérix dans les dessins animés, un de ses derniers rôles de doubleur remontant d’ailleurs à 2014 pour Astérix : Le Domaine des Dieux. Et c’est sans oublier des centaines d’autres personnages grâce à des capacités vocales hors du commun. Roger Carel a aussi doublé des acteurs étrangers, dans les séries Benny Hill, Hercule Poirot, il prête aussi sa voix à Charlie Chaplin qui a exigé que ce soit Roger Carel qui le double en Français !

L’acteur a également prêté sa voix à C-3PO dans Star Wars. Une incroyable carrière prolifique au service du cinéma populaire et des dessins animés. En janvier 2012 il recevait le prix Henri-Langlois pour l’ensemble de son œuvre.