Activision Blizzard va fermer ses bureaux français à Versailles

Business

Par Felix Gouty le

Malgré des recettes en hausse, Activision Blizzard a décidé de fermer ses bureaux français à Versailles, installés là-bas depuis 1998, et du potentiel licenciement de 270 salariés.

Crédits : Blizzard Entertainment.

Hier soir, l’éditeur vidéoludique américain Activision Blizzard a confirmé à Bloomberg à ses employés français qu’il fermerait leurs bureaux situés à Versailles. Selon 20 Minutes, cette décision s’accompagnerait aussi du licenciement de 270 salariés du site, qui en comptait 400 l’an dernier. Le journal Le Monde précise en effet qu’ils suivront donc, malheureusement, la voie déjà empruntée par 134 autres de leurs collègues en début d’année. Ces derniers s’occupaient des volets marketing, de la localisation et de l’animation de la communauté des joueurs d’Activision Blizzard pour l’Europe entière. Les bureaux, à l’origine de Blizzard uniquement, s’étaient érigés en 1998 après le rachat du studio par le groupe français Vivendi. Un comité sera réuni les 13 et 14 octobre prochains pour informer les quelques salariés restants de la marche à suivre et surtout de l’avenir du site français. Il y a quelques mois, un projet de déménagement à Londres aurait été discuté mais aurait finalement été abandonné suite au Brexit et à la pandémie de COVID-19.

Le groupe vidéoludique aurait justifié ce « projet de réorganisation » par la volonté de « s’adapter à une industrie numérique hautement compétitive et en constante évolution. » L’idée de la firme serait « d’optimiser le talent et l’expertise dont nous bénéficions ». L’argument est un peu vague surtout au regard des performances économiques du studio ces dernières années. Comme le rapportent les deux médias français, Activision Blizzard a gagné deux milliards de dollars au deuxième trimestre 2020, ce qui représente une hausse de 38 % en comparaison de l’année précédente. Le groupe projette de gagner, en tout, plus de 7 milliards de dollars en 2020. Néanmoins, comme le remarque Le Monde, l’éditeur vidéoludique n’en est pas à son premier paradoxe économique. En 2018, après avoir réalisé son meilleur exercice historique, il avait décidé de licencier 8% de ses effectifs internationaux (soit 775 personnes) seulement sur la base de prévisions en baisse concernant l’année suivante.

World of Warcraft: le livre...
10 Commentaires
World of Warcraft: le livre...
  • Reinhart, Matthew (Author)
  • 592 Pages - 11/06/2019 (Publication Date) - Panini (Publisher)