COVID-19 : quatre nouveaux symptômes interrogent

Science

Par Felix Gouty le

Perte des cheveux, orteils bleutés, surdité, etc. Le COVID-19 approche de sa première année d’existence et dévoile encore des symptômes insoupçonnés. Certains malades souffriraient même d’une forme de « COVID-19 long ». On fait le point.

© fernandozhiminaicela – Pixabay

À mesure que le virus se propage et infecte de plus en plus de personnes, ce qui pourraient être d’autres symptômes méconnus jusqu’alors se déclarent, rapporte le site de RTL. En janvier dernier, les premiers de cas de contamination au coronavirus SARS-CoV-2 s’étaient caractérisés par une dyspnée, ou détresse respiratoire, ainsi qu’une toux sévère et une forte fièvre. Dans les premiers mois suivants, alors que la maladie se mue en pandémie, un grand nombre de malades déclare aussi souffrir d’agueusie et d’anosmie – à savoir, les pertes respectives du goût et de l’odorat. D’autres souffrent de diarrhée ou même de ce qui semble être un début de diabète. Aujourd’hui, plusieurs malades montrent des symptômes, y compris sur le long-terme même après l’excrétion du virus (c’est-à-dire, le temps que le corps met à “se laver” complètement d’une infection virale).

Oreilles bouchées et orteils bleutés

Pour commencer, le COVID-19 semble véritablement s’attaquer aux sens. Après de nombreux cas d’anosmie et d’agueusie, des chercheurs londoniens ont recensé un premier cas de surdité (c’est-à-dire de perte irréversible de l’audition) à la suite d’une infection au COVID-19. Dans une étude publiée dans la revue BMJ Case Reports, les chercheurs confirment qu’un « examen physique et un scanner ont exclu toute autre cause de cette perte auditive. » Quatre autres cas similaires ont été relevés ailleurs dans le monde. Une autre perte, celle des cheveux, pourrait aussi être l’une des conséquences de la maladie, et en particulier chez les « long-haulers« , les malades qui ont combattu l’infection pendant plusieurs mois, rapporte le New-York Times. L’actrice Alyssa Milano (connue, notamment, pour la série Charmed), qui avait déclaré ouvertement être malade du COVID-19 il y a quelques mois, l’avait prouvé dans une vidéo postée sur Twitter (ci-dessous).

Si ce nouveau symptôme rend l’après-coup de la maladie inquiétant, les prémisses de cette dernière ne sont pas plus rassurants. Une étude scientifique publiée dans The American Journal of Emergency Medecine rapporte le cas d’un sexagénaire ayant décrit un hoquet insistant, d’une durée de plusieurs jours, avant d’être testé positif au COVID-19 et de finir hospitalisé pour des symptômes plus sévères. Par ailleurs, plus récemment, certains malades présenteraient des orteils enflés puis bleutés. Un sondage réalisé par la Ligue internationale des sociétés dermatologiques et l’Académie dermatologique américaine, relevé par The Independent, révèle que cette inflammation soudaine des orteils durerait parfois plusieurs mois. Si la couleur violacée évoque un manque d’oxygénation, caractéristique de formes graves de la maladie, Esther Freeman, médecin au devant du fameux sondage, craint qu’elle ne soit surtout la marque d’autres inflammations invisibles ailleurs dans notre corps : « la peau peut être vue comme une fenêtre du reste du corps parce son inflammation est visible de l’extérieur et qu’elle peut aussi être indicative d’inflammation ailleurs. »

L’existence d’un « COVID-19 long » ?

Enfin, à la manière de la perte des cheveux, un nombre croissant d’anciens malades du COVID-19 – dont l’émergence à l’international date maintenant de plus de six mois – dévoile des sortes de séquelles spécifiques de l’infection. Ces « long-haulers » (en référence aux vols dits long courrier, en anglais), qui subissent parfois même des rechutes, montrent aussi bien des troubles neurologiques ou digestifs que des fatigues et tachycardies chroniques. Selon Science Alert, ces cas pourraient être associés à une forme de « COVID-19 long », d’une durée parfois de plusieurs mois. Leur point commun ? Ils auraient tous souffert des cinq symptômes suivants dans la première semaine de manifestation de la maladie : fatigue, maux de tête, difficulté respiratoire, voix enrouée et des courbatures.

Source: RTL