Huawei : même avec Biden, les sanctions ne devraient pas être levées

Android

Par Remi Lou le

D’après la secrétaire au commerce des États-Unis, les sanctions américaines à l’encontre de Huawei ne devraient pas être levées de sitôt.

Avec l’élection de Joe Biden, les fans de Huawei avaient certainement l’espoir de voir revenir les services de Google sur les  appareils de la marque. C’était en effet Donald Trump, en pleine guerre commerciale contre la Chine, qui avait imposé ces sanctions à l’égard du constructeur chinois, l’empêchant ainsi de collaborer avec des entreprises américaines sous couvert de sécurité nationale. Néanmoins, malgré ce rayon de soleil qui s’est levé vers l’ouest avec la signature de nombreux décrets annulant certaines décisions de Trump, ou encore le retour des États-Unis dans l’accord de Paris sur le climat, il semblerait que la levée des sanctions qui pèsent sur Huawei ne soit pas encore au programme.

C’est en tout cas le retournement de veste qu’a suggéré Gina Raimondo, la nouvelle secrétaire au commerce du pays de l’Oncle Sam. « Je comprends que les entreprises sont généralement placées sur la liste noire des entités parce qu’elles présentent un risque pour la sécurité nationale des États-Unis ou les intérêts de la politique étrangère. Je n’ai actuellement aucune raison de croire que les entités figurant sur ces listes ne devraient pas y figurer » a-t-elle affirmé auprès de sénateurs républicains. Pourtant, c’est elle qui avait laissé planer un doute il y a seulement quelques jours, lorsqu’elle avait expliqué vouloir « réexaminer notre politique » à l’égard de l’embargo décrété par Donald Trump. Immédiatement après cette nouvelle annonce, le Ministère chinois des affaires étrangères a réagi en exhortant les États-Unis « à mettre fin à cette oppression gratuite contre les entreprises chinoises. »

Reste encore à voir quelle tournure prendra cette affaire. Huawei n’est certainement pas la préoccupation majeure du moment, tandis que le successeur de Donald Trump tente tant bien que mal de rattraper les erreurs de son prédécesseur vis-à-vis de la situation préoccupante du coronavirus sur le sol américain. Quant à Huawei, la firme accélère ses travaux concernant HarmonyOS, son système d’exploitation alternatif, qui devrait normalement débarquer cette année sur certains smartphones de la marque.

Huawei Mate 40 Pro Smartphone débloqué 5G + Huawei Freebuds Pro Noir (Ecran 6.76" OLED Triple caméra Leica 50 Mp Processeur Kirin 9000 Batterie 4400mA ...

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites