L’Agence spatiale européenne recrute de nouveaux astronautes

Espace

Par Amandine Jonniaux le

Vous vous sentez l’âme d’un explorateur spatial ? L’Agence spatiale européenne vient de lancer sa nouvelle campagne de recrutement. Voici comment participer.

Gravity

Si l’idée d’explorer la planète Mars, comme s’apprête à le faire le rover Perseverance demain soir vous fait rêver, c’est le moment de tenter votre chance. L’Agence spatiale européenne a officialisé le 8 février dernier le lancement de sa nouvelle campagne de recrutement. L’objectif ? Former les astronautes de demain à partir à la conquête de l’espace. Vous êtes intéressés ? Les phases de recrutement débuteront le 31 mars prochain, et sont ouvertes à toutes et tous. En revanche, il faudra passer plusieurs étapes avant d’espérer fouler le sol de l’ISS.

En plus d’être citoyen européen et majeur, l’Agence spatiale européenne indique que les candidatures seront reçues uniquement du 31 mars au 28 mai 2021, et que seuls les dossiers soumis sur le site de l’ESA Career (en anglais) seront pris en considération. À l’issue d’une première phase de recrutement en ligne, “le processus de sélection en six étapes commencera ensuite et devrait s’achever en octobre 2022” rappelle ensuite l’ESA. Il s’agira alors de déterminer “la personnalité du candidat, son caractère, ses motivations, savoir ce qui la rend apte et ‘câblé’ pour ce boulot”, explique l’ancien astronaute Jean-François Clervoy au site 20 Minutes.

Pour les heureux sélectionnés, la seconde étape consistera à évaluer les candidats sur leurs capacités cognitives, tandis que la troisième phase de sélection les placera devant un jury pour évaluer leur aptitude à travailler en équipe, et à gérer leur stress. La quatrième étape consistera ensuite à valider l’état physique des candidats, tandis que les deux dernières phases de sélection seront constituées d’entretiens professionnels avec des membres de la direction de l’Agence spatiale européenne. En clair, il vous faudra non seulement une excellente condition physique pour devenir astronaute, mais aussi de solides compétences intellectuelles.

À quoi ressemble le candidat idéal ?

Selon le site Business Insider, qui s’est basé sur les anciennes campagnes de l’ESA, vous aurez définitivement plus de chances d’être retenu si vous répondez à quelques critères préalables : Avoir entre 27 et 37 ans, un niveau solide niveau d’étude (au moins niveau Bac+5), ainsi qu’une expérience professionnelle suffisante dans le domaine scientifique. Parler plusieurs langues semble également être un prérequis obligatoire. Dans tous les cas, la concurrence promet d’être rude. On rappelle que lors de la dernière campagne de recrutement en 2008, seuls 6 candidats avaient finalement été sélectionnés… parmi plus de 8400 participants.

Terre(s) (Modèle aléatoire )
231 Commentaires
Terre(s) (Modèle aléatoire )
  • Pesquet, Thomas (Author)
  • 316 Pages - 11/23/2017 (Publication Date) - Michel Lafon (Publisher)