Apple perd un combat contre Epic Games en Arizona

Apple

Par Amandine Jonniaux le

Le géant à la Pomme vient de perdre une première manche en Arizona. L’État est le premier à avoir voté — à une courte majorité, un projet de loi autorisant les éditeurs à proposer leurs propres systèmes de paiement.

Crédits : zhang kaiyv / Unsplash

Depuis déjà plusieurs mois, Apple se livre dans une véritable guerre contre le développeur Epic Games. Après avoir banni le studio propriétaire de Fortnite, qui souhaitait proposer aux joueurs sa propre plateforme de microtransactions, Epic a finalement porté plainte contre la firme de Cupertino. L’occasion pour l’éditeur de s’imposer comme le porte-étendard de ses pairs, en dénonçant les commissions abusives pratiquées par les géants du web sur les achats in-app. Meneur de la Coalition for App Fairness, Epic a ainsi milité pour faire passer une loi anti-GAFAM en Dakota du Nord et en Arizona.

Si le projet n’est pas passé en Dakota du Nord, l’Arizona a annoncé mercredi avoir adopté le fameux texte de loi visant à autoriser les éditeurs installés dans sa juridiction, à proposer leur propre système de paiement. Voté à une très courte majorité (31-29) à la Chambre des représentants, le texte doit encore passer par le Sénat de l’État pour être officiellement mis en place. L’affaire n’est donc pas encore totalement jouée, pour autant, il s’agit là d’une décision historique. Si d’autres États décidaient d’emboîter le pas à l’Arizona, les conséquences pour les GAFAM, Google et Apple en première ligne, pourraient être considérables.

Protéger les éditeurs

Dans le détail, cet amendement interdit aux stores en ligne cumulant plus d’un million de téléchargements (comme le Play Store et l’App Store par exemple) d’imposer aux éditeurs tiers basés en Arizona un système de paiement en particulier. Concrètement, un créateur d’application pourra ainsi choisir s’il le souhaite de proposer des achats in-app en passant par son propre système de paiement, évitant ainsi la commission de 15 à 30% imposée par les géants du web. Le texte ne concerne pas les consoles ni “les autres appareils particuliers connectés à Internet”, précise The Verge. Pour autant, il interdit également aux GAFAM de pénaliser ou de faire pression sur les développeurs qui choisiraient d’utiliser leur propre système de paiement.

Apple iPad Pro (12,9 Pouces,...
686 Commentaires
Apple iPad Pro (12,9 Pouces,...
  • Écran Liquid Retina bord à bord de 12,9 pouces avec ProMotion, True Tone et large gamme de...
  • Puce A12Z Bionic avec Neural Engine
  • Appareils photo grand‑angle 12 Mpx et ultra grand‑angle 10 Mpx, scanner LiDAR
  • Caméra avant TrueDepth 7 Mpx