App Store : le Royaume-Uni va se pencher sur l’éventuel monopole d’Apple

Apple

Par Remi Lou le

Le gendarme de la concurrence britannique ouvre une enquête sur les présumées pratiques anticoncurrentielles d’Apple avec son App Store. Le géant californien a été longuement critiqué à ce sujet, aussi bien par les autorités que par d’autres entreprises, comme Epic Games avec qui il se livre une bataille depuis des mois.

Crédits : James Yarema / Unsplash

Les critiques à l’égard des pratiques d’Apple ne sont pas vraiment nouvelles. Plusieurs enquêtes antitrust ont été menées, aussi bien outre-Atlantique que dans l’Union européenne, afin de dénoncer les pratiques jugées anticoncurrentielles de la firme avec son App Store, passage obligé des développeurs afin de proposer leurs applications sur les produits d’Apple. Cette fois, c’est outre-Manche que s’ouvre une nouvelle enquête antitrust au sujet de la Pomme, menée par la Compétition and Markets Authority (CMA), le gendarme de la concurrence britannique. Celui-ci va tenter de savoir si Apple impose, ou non, des conditions inaptes à la concurrence aux développeurs qui publient leurs applications au Royaume-Uni.

L’enquête s’ouvre après des travaux interne de la CMA, mais aussi suite aux nombreuses plaintes à l’égard de la fameuse « Apple tax ». On vous rappelle notamment la fronde d’Epic Games, qui avait durement attaqué Apple en parodiant sa célèbre publicité 1984, avant que la Pomme ne retire son best-seller Fortnite des rayons de son magasin d’applications. Depuis, la bataille fait rage entre Apple et Epic Games, et le géant californien vient justement de perdre une première manche en Arizona. Comme l’explique la CMA, « les plaintes selon lesquelles Apple utilise sa position sur le marché pour définir des conditions injustes ou susceptibles de restreindre la concurrence et le choix (…) justifient donc un examen minutieux. »

La réponse d’Apple

Apple a répondu à l’ouverture de cette enquête au Royaume-Uni. Voici la réponse complète de la firme :

« Nous avons créé l’App Store pour qu’il soit un lieu sûr et fiable où les clients peuvent télécharger les applications qu’ils aiment et une grande opportunité commerciale pour les développeurs du monde entier. Rien qu’au Royaume-Uni, l’économie des applications iOS soutient des centaines de milliers d’emplois. Et tout développeur ayant une idée géniale est en mesure d’atteindre les clients d’Apple dans le monde entier.

Nous croyons en des marchés florissants et compétitifs où toute grande idée peut s’épanouir. L’App Store a été un moteur de succès pour les développeurs d’applications, en partie grâce aux normes rigoureuses que nous avons mises en place — appliquées de manière équitable et égale à tous les développeurs — pour protéger les clients contre les logiciels malveillants et pour empêcher la collecte de données sans leur consentement. Nous sommes impatients de travailler avec l’autorité britannique de la concurrence et des marchés pour expliquer comment nos directives en matière de confidentialité, de sécurité et de contenu ont fait de l’App Store un marché de confiance pour les consommateurs et les développeurs. »