NASA : découverte du plus long jet de particules issu d’un trou noir

Espace

Par Julie Hay le

Des scientifiques viennent de découvrir l’existence d’un jet de particules le plus long jamais observé. Émanent d’un trou noir supermassif, il pourrait permettre aux scientifiques de résoudre les plus grands mystères de l’astronomie.

Image d’illustration publiée dans une vidéo Youtube de l’Observatoire de Chandra Crédits : Chandra X Ray Observation

La NASA vient d’annoncer avoir découvert l’existence d’un jet de particules extrêmement long, émanent d’un trou noir supermassif de l’ancien univers. Situé dans une galaxie à près 13 milliards d’années-lumière de la Terre, le Quasar baptisé PSO J352-15 est au cœur de ce que l’on appelle l’univers primordial. C’est l’un des rares Quasar à produire de puissantes ondes radio créées dans le premier milliard d’années après le Big Bang. Dans un communiqué, publié sur le site de l’université d’Harvard, on peut lire “Les rayons X détectés par le jet de PJ352-15 ont été émis alors que l’Univers n’avait que 0,98 milliard d’années, ce qui correspond à moins d’un dixième de son âge actuel. À ce stade, l’intensité du rayonnement de fond cosmique micro-ondes (CMB) laissé par le Big Bang était beaucoup plus élevée qu’elle ne l’est aujourd’hui.”Les scientifiques espèrent que cette découverte leur permettra de mieux comprendre comment des trous noirs de cette envergure se sont développés si rapidement dans les premières années de l’univers. La réponse à cette question pourrait permettre de résoudre les plus grandes interrogations de l’astronomie. Pendant trois jours, les astronomes ont observé PJ352-15 grâce au télescope spatial Chandra. Lancé en 1999, il a pour vocation d’étudier le rayonnement X émis par différents objets célestes et des processus tels que l’évolution conjointe des trous noirs supermassifs, des galaxies et la nature de la matière noire.

Long de 160 000 années-lumières

Selon les scientifiques, les émissions ont été détectées jusqu’à 160 000 années-lumière du quasar. À titre de comparaison, la Voie lactée s’étend seulement du 100 000 années-lumière. Ce serait donc le plus long jet observé depuis le premier milliard d’années après le Big Bang. Ce n’est d’ailleurs pas le seul record astronomique battu par PJ352-15 , puisqu’il se trouve à environ 300 millions d’années-lumières de plus que le jet de rayons X le plus éloigné jamais détecté auparavant. Une belle avancée scientifique mais qui devra d’abord être étudiée de plus près dans les prochains mois. Dans la description de la vidéo, on peut lire : “Ce serait une découverte importante si les scientifiques pouvaient confirmer ce résultat avec des observations futures.”

Trous noirs et distorsions du...
158 Commentaires
Trous noirs et distorsions du...
  • Thorne, Kip S. (Author)
  • 654 Pages - 03/02/2009 (Publication Date) - FLAMMARION (Publisher)