À l’aéroport de Dubaï, l’iris remplace le passeport

Ville de Geeks

Par Olivier le

Plus besoin de sortir son passeport ou sa carte d'embarquement à l'aéroport de Dubaï : des bornes de reconnaissance faciale et de l'iris y ont été installées pour fluidifier le parcours des voyageurs.

Crédit : Pixabay
Crédit : Pixabay

Les voyageurs au départ ou en transit depuis l’aéroport de Dubaï ont désormais un autre moyen de s’enregistrer et de passer les portiques avant d’embarquer. Les autorités des Émirats arabes unis ont en effet mis en place un système de reconnaissance faciale couplée à la reconnaissance de l’iris afin d’authentifier les passagers.

Une technologie qui pourrait s’étendre ailleurs dans le monde

Pour en profiter, il faudra au préalable s’enregistrer dans un comptoir émirati, qui va intégrer l’image du visage et de l’iris dans le système de reconnaissance. Une fois à l’aéroport, les voyageurs n’auront plus la corvée de devoir présenter leur passeport et leur billet à tout bout de champ : la technologie d’identification biométrique prendra en charge cette corvée aux bornes.

Le système permet de passer aux barrières de sécurité, à l’immigration et à la porte d’embarquement, et aussi de s’enregistrer pour un vol. Le tout sans manipulation de documents, ce qui est un plus dans cette période où la Covid-19 continue de circuler. D’ailleurs, les employés de l’aéroport de Dubaï ont interdiction de toucher les cartes d’embarquement et les smartphones des voyageurs.

Dans un monde post-pandémique, ce type de technologie pourrait bien trouver sa place dans beaucoup d’autres aéroports, au côté d’un système de passeport numérique pour les tests et les vaccins. Reste à savoir comment elle sera accueillie par le public, mais ceux qui voudront voyager, en particulier à l’international, n’auront sans doute pas vraiment le choix.