DC Comics demande à ses artistes de rester en dehors des activités NFT

bande dessinée

Par Julie Hay le

Ce week-end, le dessinateur José Delgo vendait l’une de ses œuvres en NFT. Une transaction à 1,85 million de dollars qui n’est pas vraiment du goût de DC Comics. La firme vient d’envoyer un mail à ses employés pour les dissuader de suivre le même chemin que l’artiste qui a œuvré sur Wonder-Woman dans les années 80.

Crédits : Warner Bros

Les NFT, sortes de certificats d’authenticité numérique basés sur la blockchain, s’arrachent à prix d’or. Il y a quelques jours, l’un d’entre eux à été vendu à 69,3 millions de dollars aux enchères. Un marché lucratif qui fait de l’œil aux artistes du monde entier, et particulièrement chez DC Comics. En effet, José Delgo, ancien dessinateur de la maison qui a notamment œuvré sur Wonder Woman dans les années 80, vient de gagner 1,85 million de dollars en vendant certains de ces dessins en NFT. On y voit plusieurs personnages de l’univers dont l’amazone incarné par Gal Gadot sur le grand écran. Une transaction qui n’est visiblement pas vraiment du goût de DC Comics. Selon Gizmodo, la firme aurait envoyé un mail à ses artistes pour les dissuader de suivre la même voie que José Delgo. On peut y lire “Alors que DC examine les complexités du marché NFT et que nous travaillons sur une solution raisonnable et équitable pour toutes les parties impliquées, y compris les fans et les collectionneurs, veuillez noter que l’offre à la vente de toute image numérique présentant la propriété intellectuelle de DC avec ou sans NFT, qu’il soit rendu pour les publications de DC ou rendu en dehors de la portée de son engagement contractuel avec DC, n’est pas autorisé.”

Vers une solution maison pour DC

Sans pour autant détailler la direction qui sera prise, la firme annonce à demi-mot plancher sur une solution maison. DC Comics entend bien profiter de l’essor du phénomène pour faire recette. Reste à voir désormais quand, et sous quelle forme cela se fera. Il faut dire que DC détient les droits de bon nombre de personnages iconiques et que la vente de planches inédites et certifiées pourrait rapporter gros à l’entreprise. Le but est bien évidemment de renflouer les caisses mais aussi de faire profiter les artistes de cette nouvelle technologie.

WONDER WOMAN REBIRTH - Tome 1
50 Commentaires
WONDER WOMAN REBIRTH - Tome 1
  • Rucka Greg (Author)
  • 168 Pages - 06/09/2017 (Publication Date) - URBAN COMICS (Publisher)
Source: Gizmodo
stopwatch 4 min.