Microsoft va équiper l’armée américaine de casque de réalité augmentée

Business

Par Julie Hay le

Microsoft annonce un contrat de dix ans avec l’armée américaine. Estimé à près de 22 milliards de dollars, il vise à équiper les soldats de casque de réalité augmentée. Plus de 120 000 casques devraient être livrés aux États-Unis.

Crédits : Microsoft

La réalité augmentée sera-t-elle le nerf de la guerre dans le futur ? C’est du moins ce qu’envisage l’armée américaine qui vient de signer un partenariat de grande envergure avec la firme Microsoft. Sur son blog, l’entreprise basée à Redmound annonce qu’elle fournira pas moins de 120 000 casques de réalité augmentée aux soldats américains pendant les dix prochaines années. Ce contrat, estimé à hauteur de 21,8 milliards de dollars, avait été remporté en 2018 par la firme à la suite d’un appel d’offre.

Ces casques, qui utilisent la technologie HoloLens devraient permettre d’offrir aux soldats “une meilleure connaissance de la situation, permettant le partage d’informations et la prise de décision dans une variété de scénarios” annonce l’un des responsables techniques de l’entreprise dans un communiqué.  Les produits seront propulsés par les services cloud de Microsoft Azure et devraient permettre aux soldats d’être plus efficaces et en sécurité lors de leurs diverses missions. Ils ont été conçus en étroite collaboration avec l’armée américaine pour permettre de répondre au mieux à leurs besoins. Les casques devraient afficher en temps réel les informations nécessaires à l’exécution d’une mission, et les aider à évoluer dans un terrain miné par exemple. Ils pourront aussi permettre de repérer les cibles potentielles à distance afin de les neutraliser plus facilement.

Améliorer la technologie pour le grand public

S’ils ne sont pas destinés à être commercialisés, ces nouveaux casques de réalité augmentée donnent l’opportunité à Microsoft d’améliorer ses technologies. Avec ce budget conséquent, la firme pourrait donc concevoir ses prochains casques du genre, cette fois-ci destinés à la commercialisation à plus grande échelle. Cela pourrait permettre à l’entreprise de développer sa technologie de réalité mixte, qui offrira la possibilité de communiquer à distance grâce à des hologrammes.