Call of Duty : attention à ce malware diffusé sur Warzone !

Jeux Vidéo

Par Remi Lou le

Activision vient de faire la découverte d’un malware sur Warzone, diffusé depuis le mois d’avril 2020 via des logiciels de triche.

Si vous jouez à Warzone, le Battle royale de Call of Duty, vous avez déjà sans doute fait affaire à des tricheurs (et peut-être même que vous en faites partie, mais promis, on ne dira rien). Activision est au courant du problème et lutte sans relâche depuis la sortie du titre afin de bannir ces tricheurs un à un, mais force est de constater que le phénomène est toujours présent sur le Battle royale. Néanmoins, voilà une menace qui pourrait bien calmer les ardeurs de ceux qui voudraient se mettre à tricher sur Warzone : un malware.

Tel est pris qui croyait prendre

Comme nous l’informe Activision, un malware circule activement chez la communauté PC de son Battle royale, et cela depuis près d’un an. Dans son rapport, l’entreprise américaine explique que celui-ci se fait passer « pour un hack destiné à Warzone » afin d’infecter des joueurs. Le logiciel malveillant porte le nom de « COD Dropper v0.1 » et il serait distribué avec certains logiciels de triche qu’on retrouve sur le web. Par principe, puisque l’installation de ce type de logiciel nécessite souvent de désactiver son pare-feu, le malware peut aisément se glisser dans l’ordinateur de sa victime sans que celui-ci ne se rende compte de rien.

En soi, ce malware n’a rien d’inquiétant pour l’utilisateur infecté. Le problème, c’est que son but est justement d’installer d’autres virus sur votre machine. Cela va du simple aspirateur de données personnelles au Cheval de Troie capable de prendre le contrôle de votre ordinateur. Activision précise par ailleurs qu’une recrudescence de « COD Dropper v0.1 » a eu lieu très récemment, au cours du mois de mars 2021. Si jamais vous avez installé des logiciels de triche pour Warzone, on ne saurait donc trop vous conseiller de vous en débarrasser, non seulement pour le bien de la communauté de joueurs, mais aussi pour l’intégrité de vos données personnelles et la bonne santé de votre machine. Une analyse anti-virus ne serait pas non plus de refus. Dans tous les cas : tricher, c’est mal !

[winamaz asin=”B08NTKC3DW” features_items=”no” template=”horizontal”]