Google, Apple, Facebook… Attention à cet inquiétant malware qui vole vos mots de passe !

Sécurité

Par Remi Lou le

Un malware répondant au nom de CopperStealer se répand par le biais des navigateurs Chrome, Edge ou encore Firefox. Il cherche à dérober les mots de passe à vos comptes Google, Apple, PayPal ou encore Facebook.

Crédits : Tim Bennett / Unsplash

Si vous recevez des alertes de sécurité en ce moment concernant vos comptes Google, Apple, PayPal ou encore Facebook et Instagram, ou tout simplement que vous suspectez une activité anormale, vous feriez bien d’ouvrir grand vos oreilles, ou plutôt vos yeux. Un nouveau malware baptisé CopperStealer fait actuellement rage sur le web, et son but est justement de dérober vos mots de passe. « Notre enquête a démontré que le malware est essentiellement conçu pour voler mots de passe et cookies, mais il est aussi capable d’installer des logiciels malveillants après avoir récupéré les données » explique Proofpoint dans son rapport. Les hackers chercheraient avant tout à accéder à vos comptes Google, Apple, PayPal ou encore Amazon, mais aussi à vos réseaux sociaux, dont Facebook, Instagram, Twitter ou Tumblr.

Le malware se diffuse par le biais de votre navigateur web

Révélé par les chercheurs en cybersécurité de Proofpoint, CopperStealer se répand comme une trainée de poudre dans le monde, et plus particulièrement en Inde, en Indonésie, au Brésil, au Pakistan et dans les Philippines. Le malware se glisse dans votre système par l’entremise de nombreux navigateurs web très populaires comme Google Chrome, Microsoft Edge, Opéra ou encore Mozilla Firefox. Comme le notent les chercheurs, il aurait été diffusé via de nombreux sites qui proposent des logiciels piratés au téléchargement, et sa trace a notamment été retrouvée sur keygenninja.com, piratewares.com, starcrack.com ou encore crackheap.com. Si vous avez visité l’un de ces sites dernièrement, vous feriez bien de lancer une analyse antivirus par sécurité.

Néanmoins, ces sites ne seraient pas les seuls vecteurs de diffusion de CopperStealer, et celui-ci a très bien pu être diffusé par d’autres méthodes. Selon les chercheurs, ce malware appartiendrait à la famille du virus informatique chinois SilentFade, qui a notamment fait rage ces dernières années en permettant à des hackers de pirater quelques milliers de comptes Facebook à travers le monde. Proofpoint s’est ainsi associé à Facebook ainsi qu’à Cloudflare afin de partir à la chasse de CopperStealer, notamment au moyen d’avertissement affichés à l’entrée de sites web où la présence du virus a été avérée. Si vous fréquentez des sites de téléchargement douteux, pensez donc à bien lire les éventuels avertissements qui peuvent s’afficher sur la page d’accueil lorsque vous y entrerez.

[winamaz asin=”B07H65S8NJ” features_items=”no” template=”horizontal”]