Poissons d’avril : le meilleur et le pire du cru 2021

Sur le web

Par Julie Hay le

Cette année, l’heure n’est pas franchement à la galéjade. Pour autant, quelques entreprises se sont essayées à l’exercice du poisson d’avril. Si certains nous ont fait esquisser un sourire, d’autres ont pris une tournure un peu différente. Voici le meilleur et le pire de 2021.

Crédits : Paweł Czerwiński on Unsplash

Le 1er avril, chaque marque y va de sa petite blague. Par le biais de communiqués de presse et de publications sur les réseaux sociaux, les entreprises dévoilent de nouveaux produits souvent très loufoques. Bien sûr, ils n’ont pas vocation à être commercialisés, mais servent surtout à étendre la notoriété des firmes. En 2021, si Google a renoncé à participer à l’événement à cause de la crise sanitaire, d’autres acteurs se sont prêtés au jeu du canular. Voici le cru 2021.

Razer, parce que vous le valez bien

La marque d’accessoires dédiés aux joueurs a imaginé une coloration capillaire d’un nouveau genre. Baptisée Rapunzel Chroma, en hommage à la princesse aux cheveux longs, le produit promet d’offrir une large gamme de couleurs pour une crinière flamboyante et 100 % personnalisable. Dans une vidéo, Razer présente son produit qui selon elle pourra permettre de modifier sa couleur de cheveux grâce à son smartphone. Même s’il s’agit d’un canular, l’idée a tout de même de quoi attiser notre curiosité. C’est, en effet, assez tentant.

Pringles, un canular qui pue l’oignon

La célèbre marque de tuiles aromatisée mise sur l’un de ses goûts les plus emblématiques pour séduire de nouveaux clients. Dans un communiqué, la firme présente sa première collection de baumes à lèvres inédits aux saveurs dérivées de deux recettes emblématiques. Ainsi, les fans pourront hydrater leurs lèvres avec un petit goût de Sel & Vinaigre ainsi que Sour Cream & Oignons. La firme a aujourd’hui mis fin au suspens en dévoilant qu’il s’agissait d’un canular. Visiblement, les internautes ont été nombreux à s’enthousiasmer pour ce nouveau produit : “C’était un Poisson d’Avril. Utilisez des baumes à lèvres normaux et s’il vous plaît, arrêtez de nous envoyer des photos de vos lèvres”.

Deliveroo, la blague qui tombe à l’eau

L’application de livraison a fait une blague qui ne passe pas chez ses utilisateurs. Par le biais d’un mail, Deliveroo a confirmé la livraison de 38 pizzas pour un montant total de 456 euros. Rapidement, les utilisateurs ont épinglé la firme pour l’aspect anxiogène de la blague. Ils sont nombreux à l’avoir interpellée sur les réseaux sociaux. L’un d’entre eux s’énerve sur Twitter. “Mais vous vous moquez de qui ? Vous pensez qu’on a passé une soirée sereine en famille ? Ou plutôt au tel à essayer de vous joindre ? Puis avec la banque pour opposer notre CB ? “ De son côté, Deliveroo s’est simplement contenté de rectifier le tir en annonçant qu’il s’agissait bien d’une blague pour le 1er avril. Pas sûr qu’elle soit réussie.

Fortnite fait profit sur la culture des mèmes

Fortnite a misé sur un mème populaire pour faire recette. Le jeu proposait un skin à l’effigie du personnage de l’image Stonks. Il était disponible à l’achat dans le jeu, jusqu’à la fin de la journée. Les internautes semblent avoir apprécié cette vanne bien placée puisque de nombreux joueurs ont craqué pour le skin. Il était livré avec une flèche orange dans le dos, en référence à l’image dont il s’inspire.

Lego part du bon pied

Dans le classement des choses les plus douloureuses au monde, il y a se cogner l’orteil contre le coin du lit et marcher sur des briques LEGO. En ce premier avril, la célèbre marque a dévoilé Smart Brick, qui est capable de se déplacer lorsqu’elle identifie un pied à proximité. Si le projet est bien évidemment un canular, on doit bien qu’on aurait aimé qu’il deviennent une réalité.