Facebook a atteint son objectif en utilisant 100% d’énergies vertes

Sur le web

Par Amandine Jonniaux le

L’entreprise avait émis en 2018 son envie de n’utiliser que des énergies vertes d’ici 2020. Pari réussi, le géant du web vise désormais la neutralité carbone.

© Journal du Geek

Il y a deux ans, Facebook ambitionnait de n’utiliser que des énergies renouvelables pour alimenter son entreprise. C’est finalement avec quelques mois de retard que le géant du web vient d’annoncer avoir atteint son objectif. La société ambitionne désormais d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2030, en compensant notamment les émissions de CO2 liées à ses fournisseurs, à ses activités commerciales, ainsi qu’aux déplacements de ses employés.

Green washing chez les GAFAM

Le GAFAM n’est évidemment pas le seul à vouloir verdir son image. Depuis plusieurs années, et notamment la signature des accords de Paris sur le climat en 2016, les grands noms du web ont tous revu à la hausse leurs objectifs environnementaux. Google, Microsoft et Apple par exemple, visent eux aussi la neutralité carbone d’ici 2030. Pour y parvenir, la marque à la Pomme a notamment investi dans un immense parc de modules de batteries Tesla pour stocker et distribuer l’énergie renouvelable issue de sa ferme solaire.

Pour arriver à ses objectifs de neutralité carbone, Facebook a déjà investi 8 milliards de dollars dans différents projets, dont la création de 63 nouvelles centrales éoliennes et solaires, rappelle le site d’Engadget. Si l’entreprise de Mark Zuckerberg est encore loin derrière Amazon, qui prévoit d’investir dans plus de 6,5 GW d’énergies renouvelables, elle a déjà contractualisé la production de 6 GW d’énergies éoliennes et solaires, soit bien plus que les 2,21 GW (ou 1,21 GW en VO) requis pour faire fonctionner la DeLorean de Retour vers le futur. De plus, le timing choisi par le géant du web pour rappeler son engagement environnemental n’est pas anodin : le 22 avril, soit dans seulement quelques jours, se tiendra la Journée mondiale de la Terre.

Source: Engadget