Qobuz : la plateforme de streaming musicale française s’exporte à l’international

Audio

Par Amandine Jonniaux le

Bien décidée à concurrencer les géants du streaming musical, le Français Qobuz vient de lancer son service dans six nouveaux pays.

© Pexels via Pixabay

La plateforme de streaming musicale française Qobuz confirme ses ambitions internationales. Jeudi 15 avril 2021, l’entreprise a annoncé l’ouverture de son service à six nouveaux pays en Europe du Nord (Danemark, Suède, Finlande et Norvège), ainsi qu’à l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Une ouverture qui permettra bientôt à des millions d’utilisateurs potentiels de profiter du streaming musical en haute résolution (Hi-Res 24-Bits et jusqu’à 192 kHz) et qualité CD (HD 16-Bits et 44,1 kHz), à l’heure où la plupart des géants du streaming proposent une qualité standard compressée.

“Notre ambition est de faire de Qobuz LA référence mondiale des plateformes de streaming et de téléchargement de musique haute résolution” – Georges Fornay, DG délégué Qobuz

Avec plus de 70 millions de titres présents dans son catalogue, et près d’un demi-million de contenus éditoriaux exclusifs à sa plateforme, Qobuz se réserve à un public résolument audiophile, et près à mettre le prix pour bénéficier d’une écoute musicale de qualité supérieure. Il faut dire que l’entreprise affiche un abonnement bien supérieur à celui de Deezer, YouTube Music ou Spotify, qui s’alignent tous sur un tarif unique de 9,99€ par mois. Qualité oblige, Qobuz propose ainsi une formule de base à partir de 14.99€ par mois (sous réserve d’un engagement annuel), comprenant notamment le streaming illimité en qualité studio FLAC (Hi-Res) 24-Bits et jusqu’à 192 kHz, ainsi que l’accès à l’ensemble du contenu éditorial inédit proposé par la plateforme.

Avec cette nouvelle expansion à l’internationale, Qobuz peut désormais se targuer d’être présent dans 18 pays : La France bien sûr, où le service est né en 2007, mais aussi le Royaume-Uni, l’Irlande, l’Allemagne, l’Autriche, l’Espagne, l’Italie, la Belgique, la Suisse, le Luxembourg, les Pays-Bas, les États-Unis, et depuis cette semaine, le Danemark, la Suède, la Norvège, la Finlande, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.