Oculus autorise les développeurs à vendre leur titres par abonnement

Jeux Vidéo

Par Elisa Rahouadj le

Certains titres peuvent désormais être payés grâce à un abonnement, laissant de côté la méthode d’achat unique.

Crédits : Against Gravity

Oculus enchaîne les annonces en ce moment et, après avoir dévoilé les dates du premier Oculus Gaming Showcase, l’entreprise revient avec une annonce concernant les développeurs. En effet, ceux-ci ont désormais l’autorisation de vendre leurs titres, jeux ou applications, via un système d’abonnement plutôt que via un système d’achat unique comme c’était le cas jusqu’à présent. Intégrer le système d’abonnement à Quest 2 directement permettra aux développeurs de vendre du contenu plus aisément et aux joueurs de s’abonner également plus facilement, sans passer par une autre plateforme.

Quelles sont les applications concernées ?

C’est une méthode de paiement pertinente pour les applications liées au sport, notamment, qui reviendrait au même système que l’abonnement à une salle de sport. Oculus a d’ailleurs partagé sur son site les premières applications à bénéficier de ce type de paiement. Il s’agit notamment de FitXR et VZFit, deux applications de fitness, Rec Room, une application permettant de créer ses espaces virtuels et ses propres jeux, ou encore Tribe XR, une application de DJ virtuel. Les personnes ayant déjà acquis ces applications ou jeux garderont le contenu téléchargé ou pour lequel ils ont déjà payé, ce qui est une bonne nouvelle.

Une autre application de fitness très populaire, à savoir Supernatural, va également bientôt profiter de cette fonctionnalité, même si les abonnements sont pour le moment gérés par son site web officiel et son application mobile. Sur son blog, Oculus détaille toutes les informations de fonctionnement spécifiques à chaque application concernée par ce changement.