NFT : La célèbre Disaster Girl vend son mème aux enchères

Crypto

Par Amandine Jonniaux le

Agée de 4 ans quand elle est devenue célèbre malgré elle, la Disaster Girl a aujourd’hui 21 ans, et un sacré pactole en poche après la vente de son mème en NFT.

© Zoe Roth

Les faits remontent à 2005, lorsque Zoe Roth est photographiée par son père devant une maison en proie aux flammes près de chez elle. À l’époque âgée de 4 ans, le sourire machiavélique de la fillette fait rapidement le tour des Internets, au point de devenir l’un des mèmes les plus célèbres du monde. Partagée des millions de fois, la photo fait aujourd’hui partie intégrante de la culture web, au même titre que l’humoriste El Risitas et son mythique “Issou”, décédé cette semaine.

Consciente de sa célébrité, la jeune fille aujourd’hui âgée de 21 ans a décidé de vendre aux enchères son mème en tant que NFT, ces jetons non fongibles et infalsifiables que le monde entier s’arrache depuis quelques semaines. Si Zoe Ruth conserve toujours les droits d’auteurs de son mème grâce à un certificat d’authenticité stocké sur la blockchain, la vente lui aura permis d’empocher un joli pactole : en seulement 24 heures, Zoe Ruth a ainsi remporté 180 ETH, soit l’équivalent de plus de 390 000 € selon le cours actuel. À chaque fois que le NFT changera de propriétaire, la jeune femme et son père ont également fait en sorte de recevoir 10% du prix de la vente. Interrogée par Raleigh News & Observer, la principale intéressée a expliqué qu’elle comptait partager l’argent avec sa famille, mais aussi de faire don à des organismes à but non lucratif.