Intel crée un GTA V ultra réaliste grâce au machine learning

GTA V devient alors le jeu le plus réaliste de tous les temps, comme si vous jouiez à travers une photo interactive.

GTA 5 Intel Labs Machine Learning
© Intel Labs

GTA V est un jeu apprécié par de nombreux joueurs à travers le monde et connait encore aujourd’hui un franc succès, d’une part grâce à son identité unique et d’autre part grâce à son réalisme. Le jeu réussit à capturer l’essence de la ville de Los Angeles en Californie afin de la transposer dans la ville de San Andreas. Cependant, ce réalisme semble ne pas avoir été suffisant pour les équipes d’Intel Labs, qui ont créé une méthode permettant de rendre l’image in-game encore plus réaliste. Cette méthode utilise le machine learning et le photoréalisme pour arriver à un résultat incroyable.

Dans une vidéo très complète, les équipes d’Intel Labs expliquent toutes les étapes nécessaires pour arriver à ce résultat ultra réaliste. De plus, elles expliquent que cette méthode est bien plus stable que d’autres utilisées dans le même but, notamment CUT et TSIT. Elle utilise notamment des photos d’endroits réels, telles que des photos prises en Allemagne depuis le siège d’une voiture. Grâce à toutes les informations contenues dans les photos et dans les données du jeu, celui-ci s’adapte afin de produire une lumière plus réaliste, une route plus lisse et un plus grand éclat sur les voitures.

Le seul défaut de cette simulation est que San Andreas perd de sa luminosité et de son soleil californien. Il est vrai que le climat allemand n’est pas tout à fait le même que celui de la côte ouest des États-Unis. Toutefois, il faut admettre que le résultat est bluffant. C’est comme si les joueurs pouvaient voyager à travers une photo et on pourrait presque croire à une visite vidéo proposée par Google Maps. Ce projet d’Intel Labs permet non seulement de se rendre compte de ce que la technologie peut faire, mais il permet également de se demander si ce genre de processus pourrait être implémenté dans les jeux à l’avenir, pour un plus grand réalisme.