TikTok supprime plus de 500 000 comptes de mineurs en Italie

apps

Par Amandine Jonniaux le

Depuis le début du mois de février, le réseau social a bloqué plus d’un demi-million de comptes italiens suspectés de ne pas respecter la limite d’âge minimale de 13 ans.

© Antonbe via Pixabay

L’affaire remonte à janvier dernier, lorsqu’Antonella, une jeune internaute italienne de 10 ans trouve la mort après s’être prêtée au “jeu du foulard” sur le réseau social TikTok. L’Autorité pour la protection des données personnelles (DPA) assène alors le réseau social de bloquer “les utilisateurs dont l’âge n’a pas été établi avec une sécurité absolue”. Il faut dire que l’âge légal pour s’inscrire sur la plateforme chinoise est officiellement de 13 ans, mais que pour Antonella comme pour beaucoup, l’entreprise ne prend pas toujours la peine de vérifier ce minimum légal.

Entre le 9 février et le 21 avril dernier, ce sont ainsi plus de 12,5 millions d’utilisateurs italiens qui ont été passés au crible par la plateforme. Ces derniers devaient confirmer qu’ils avaient plus de 13 ans, sous peine de voir leur compte supprimé. Selon l’Autorité de régulation italienne, plus de 500 000 comptes ont ainsi été bannis de la plateforme chinoise. Parmi eux, 400 000 ont spontanément déclaré avoir moins de 13 ans, tandis que 140 000 auraient été identifiés comme suspects par la DPA, qui a mis en œuvre “une combinaison d’outils de modération et de reports” au sein de l’application.

TikTok revoit sa copie pour les mineurs

Depuis déjà plusieurs mois, TikTok s’est lancé dans une campagne pour améliorer l’encadrement des mineurs sur sa plateforme. Après avoir revu à la hausse les paramètres de confidentialité de ses utilisateurs et utilisatrices les plus jeunes, le réseau social a aussi dévoilé plusieurs nouvelles mesures destinées à garantir la sécurité des plus jeunes, notamment face au harcèlement en ligne. Début mars, l’entreprise a notamment fait appel à des associations européennes pour inaugurer un conseil de modération à destination des mineurs.