Marvel : le Campus Avengers de Disneyland Californie est officiellement ouvert

culture geek

Par Julie Hay le

Hier, Kevin Feige a inauguré la nouvelle destination consacrée à Marvel dans le parc Disneyland californien. Les premiers visiteurs ont pu apercevoir l'animatronique volant de l'homme araignée.

© Disney

Les héros de la maison des idées sont à l’honneur à Disneyland Californie. Hier, la firme aux grandes oreilles a inauguré la nouvelle destination de son parc d’attractions, en présence d’Anthony Mackie et Kevin Feige. Les premiers visiteurs ont déjà partagé quelques images, et le moins que l’on puisse dire c’est que ça donne envie de traverser l’Atlantique. L’attraction qui a retenu l’attention, c’est sans conteste Web-Slingers : A Spider-Man Adventure. Comme son nom l’indique, elle rend hommage à l’araignée sympa du quartier. À bord de navette signée Peter Parker, les visiteurs devront aider Spider-Man à récupérer ses “spiders bots” en lançant des toiles. Un peu à la manière de l’attraction Buzz l’éclair, cette nouvelle aventure s’adresse aux petits comme aux grands et promet de belles parties de rigolade. Les amateurs de sensations fortes pourront quant à eux se rabattre sur Guardians of the Galaxy : Mission Breakout. L’attraction, qui propose une plongée dans l’antre du collectionneur, reprend le même principe que celui de la Tour de la Terreur, à savoir une cabine d’ascenseur qui réalise plusieurs chutes libres.

Un Spider-Man virevoltant

Qui dit Spider-Man dit balade entre les gratte-ciels new-yorkais et sur ce point la nouvelle destination de Disneyland n’a pas failli à sa mission. Sur Twitter, on peut apercevoir Peter Parker réaliser une impressionnante chorégraphie aérienne. La séquence a de quoi faire frémir ceux qui ont le vertige. Après avoir réalisé quelques figures sur un toit, le super-héros s’élève à plusieurs mètres de hauteur, avant de redescendre sur la terre ferme. Il ne s’agit en fait pas d’un comédien, ou du moins pas toujours. D’abord, un spider-man bien réel fait quelques pirouettes avant de passer le relais à un animatronique qui va s’élever grâce à ses toiles, ensuite le comédien apparaît et l’illusion est parfaite. D’ailleurs, les détails de la fabrication de cet animatronique avaient déjà été dévoilés par Disney, il y a quelques mois.

Au delà de ces attractions consacrées à l’homme araignée, les visiteurs pourront également découvrir la Pym Test Kitchen, qui consiste en un restaurant où les éléments de décors sont immenses, après avoir été agrandi par le scientifique Hank Pym ou alors est-ce vous qui avez été rétrécis ?

Le campus Avengers doit aussi débarquer dans nos vertes contrées dans les prochaines années. La première destination, Hotel New York – The Art of Marvel !, sera inaugurée le 21 juin prochain. Cette expérience hors du commun propose aux amateurs de super-héros de dormir dans un décor inspiré de la ville qui ne dort jamais et de découvrir des tableaux et œuvres d’art qui rendent hommage au tisseur de toile Spider-Man, mais également à tous les super-héros qui sont un jour passés par New York. Le Rock’n’Roller Coaster s’offrira quant à lui un petit relooking aux couleurs d’Iron Man. On devrait également pouvoir profiter de l’attraction Web Springlers en lieu et place de celle consacrée à Armaggedon. Ant-Man et son restaurant éliront quant à eux domicile aux Blockbuster Café.

Toutes ces nouvelles destinations seront disponibles dans le parc Walt Disney Studios  probablement courant 2022. En attendant, on pourra d’ores et déjà retourner à Disneyland Paris dès le 17 juin prochain. À cette date, le parc de Mickey rouvrira ses portes après plus 8 mois de fermeture.

En attendant, vous pouvez découvrir la série documentaire consacrée aux Imagineers sur

Disney+

. Elle retrace l’histoire de la création du parc par Walt Disney, jusqu’à son expansion dans plusieurs villes du monde entier.