John McAfee : la thèse du suicide remise en cause par son épouse

Buzz

Par Amandine Jonniaux le

Après la mort de l’excentrique septuagénaire John McAfee il y a quelques semaines, les rumeurs mettant à mal la théorie du suicide continuent de proliférer sur les réseaux sociaux. Dernier témoignage en date, celui de sa femme.

John McAfee
© Wikicommons

John McAfee s’est-il réellement donné la mort dans sa prison espagnole ? Pour rappel, le corps du magnat de la drogue et homme d’affaires à l’origine du célèbre antivirus McAfee avait été retrouvé pendu le 23 juin dernier dans sa cellule. Les premiers éléments de l’autopsie ont conclu à un suicide, mais plusieurs détails troublants viennent déjà mettre à mal la théorie officielle donnée par les autorités locales.

Un meurtre maquillé en suicide ?

D’abord parce que dès 2019, John McAfee avait prédit que sa mort serait maquillée en suicide. Rien de très étonnant à cela, puisque l’Américain trempait dans bon nombre de trafics, et il avait une liste d’ennemis longue comme le bras. Plus étonnant pourtant, il y a quelques mois à peine, le très controversé homme d’affaires avait tweeté depuis sa prison une série de messages indiquant que tout allait bien pour lui, et que s’il était retrouvé pendu, ce ne serait “pas de sa faute”.

La femme de McAfee alimente la thèse de l’assassinat

Face aux rumeurs persistantes autour de la mort de John McAfee, c’est finalement sa veuve qui a pris la parole. Sur les réseaux sociaux, Janice McAfee a ainsi écarté la piste du suicide, en expliquant que son mari était bien déterminé à se battre pour éviter son extradition vers les États-Unis. “John était un battant et il lui restait encore beaucoup de combats à mener. Il m’a dit de ne pas m’inquiéter, que nous continuerions à nous battre pour tous les appels nécessaires”. Un discours qui coïncide avec celui de son avocat, qui affirmait il y a quelques semaines que l’homme était prêt à continuer la bataille judiciaire. Même après sa mort, John McAfee continue de déchaîner les passions.