A peine annoncé, le Steam Deck se vend à prix d’or sur eBay

Hardware

Par Antoine Gautherie le

A peine annoncé, le Steam Deck de Valve rejoint la PS5 et les cartes graphiques sur les étagères des scalpers.

© Valve

La semaine dernière, Valve a dévoilé son nouveau Steam Deck, un curieux hybride PC Linux / console portable. L’engin a immédiatement tapé dans l’oeil d’une partie du public. Beaucoup se sont empressés d’aller poser une réservation le plus vite possible, puisque Valve n’exigeait qu’un acompte de 4 euros.

Résultat : au bout de quelques minutes, les serveurs pris d’assaut sont tombés en panne. Les troupes de Gabe Newell ont donc pris la décision de repousser la livraison à 2022, et indiquent désormais “ ne pas être en mesure de garantir la disponibilité” du produit.

Le fléau des scalpers

Sauf qu’entre-temps, une autre catégorie d’acheteurs, honnie de tous, a pointé le bout de son nez : les scalpers. Ce terme désigne des internautes qui se livrent à une forme de manipulation du marché; lorsqu’un produit très attendu est présenté, ils s’empressent de rafler l’intégralité des stocks disponibles. Avec l’objectif de les revendre au prix fort par la suite, en profitant de la pénurie ainsi générée.

Dans le contexte actuel, où une vaste partie de la filière hardware souffre encore de difficultés d’approvisionnement, le problème est encore plus perceptible. Ce n’est évidemment pas le seul, mais c’est l’un des éléments qui participent à la pénurie de cartes graphiques et de consoles de jeu, par exemple.

© Capture Journal du Geek / eBay

Des pratiques discutables voire illégales

Tous ces facteurs mis bout à bout peuvent générer des situations ubuesques, auxquelles le nouvel appareil de Valve n’a pas échappé. Sur eBay, à l’heure où ces lignes sont écrites, trois Steam Decks sont proposés entre 700 et 1000€.

Kotaku a même repéré des exemplaires à 2500$ ! Beaucoup des Decks proposés sur la plateforme portent la mention “pré-vente”, accompagnée d’une capture d’écran de la réservation confirmée sur Steam. À noter que si elles sont éthiquement très discutables, ces reventes sont même parfaitement illégales dans ce contexte précis. Elles violent la “Politique de prévente” de la plateforme d’e-commerce, et devraient donc être supprimées d’eBay, mais cela ne résoudra pas le problème de fond.

Dans tous les cas, nous ne pouvons que vous déconseiller très fortement de céder à la tentation d’acheter à un scalper, et par conséquent de cautionner ces pratiques. C’est encore plus vrai lorsqu’il s’agit d’une précommande, ce qui laisse d’autant plus de marge de manœuvre à un arnaqueur potentiel. Nous vous invitons donc à prendre votre mal en patience et à réaliser une précommande en bonne et due forme.