Ce nouveau type de bois est capable de couper aussi bien que l’acier

Science

Par Tristan le

Produire un bois encore plus dur que l'acier, c'est possible, et des chercheurs du Maryland espère même nous voir l'utiliser dans notre vie de tous les jours.

couteau-bois-acier-ecologie
© Uniervsity of Maryland

Alors que la question climatique est dans tous les esprits, les scientifiques travaillent à remplacer les produits polluants comme l’acier ou le plastique. Des chercheurs de l’université du Maryland viennent d’ailleurs de faire une découverte qui pourrait grandement aider dans ce sens. En effet, selon l’étude qu’ils viennent de publier au sein de la revue Questions ils ont réussi à compresser le bois au point qu’il devienne bien plus dur que l’élément naturel. Testée avec du tilleul, cette nouvelle technique de compression a permis de construire des couteaux, mais aussi des clous qui rivalisent avec des produits en acier que nous connaissons dans notre vie de tous les jours.

Teng Li, coauteur de l’étude déclare ainsi dans son article « étonnamment, notre couteau en bois est en fait trois fois plus tranchant que le couteau de table typique en acier inoxydable ». Si ces résultats doivent encore être testés à plus grande échelle, cette découverte pourrait permettre de produire des produits en bois et non en acier ou en plastique. Une vraie bénédiction pour la planète, la production de ces deux éléments transformés étant très polluants.

Vider le bois pour le rendre plus solide

La technique utilisée par les équipes de Li est « assez simple » selon les mots du chercheur. En effet, elle tire tous les avantages de la cellulose, une substance présente naturellement dans le bois et qui lui donne sa rigidité. Mais en extrayant cette cellulose et en augmentant sa proportion au sein du bois, il est possible de créer des produits avec un niveau de dureté « supérieure à presque tous les métaux et alliages du monde ». 

Selon l’étude le résultat de cette manipulation permettrait de produire un bois 23 fois plus résistant que l’élément naturel d’origine. Prochaine étape pour Li, produire des clous en bois. Il explique que ces deniers pourraient être encore plus intéressants que ceux en acier qui sont utilisés aujourd’hui. En effet, les clous en acier rouillent avec le temps et l’humidité, un problème que les clous en bois ne rencontreront jamais. Une fois débarrassé de l’eau qu’ils contiennent, ils pourront survivre à toutes les périodes de l’année sans pourrir.

Li espère également que son produit pourra jouer un rôle dans notre consommation de plastique. Cet élément très polluant souvent à usage unique pourrait être remplacé par le bois durci de Li et de son équipe dans la vie de tous les jours. De multiples applications sont possibles selon le chercheur qui espère maintenant pouvoir poursuivre le développement de son produit afin de pourquoi pas le commercialiser dans les prochaines années.

Source: le monde

4 Commentaires

  1. Henri_MTL

    27 octobre 2021 at 19:32

    LOOOOL la démonstration en vidéo, le couteau qui ne coupe pas, le morceau est juste arraché !

  2. P0uet

    28 octobre 2021 at 5:33

    Pour ce qui est de couper un steak on repassera, à voir avec un “affûtage” adapté.

  3. Sando

    28 octobre 2021 at 8:52

    C’est vrai que cette vidéo n’est pas une démonstration de « plus tranchant que l’acier », c’est en fait ridiculisant ? Euh…
    Pourquoi pas trancher en plein dans viande au lieu du gras, et presque sans appuyer au lieu de s’acharner 🙂

  4. DURKO

    29 octobre 2021 at 2:23

    Super, les terroristes passeront le contrôle sans soucis à l aéroport 👍

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *