Covid-19 : déclarer son autotest en ligne, c’est possible

Sur le web

Par Amandine Jonniaux le

Le procédé reste encore largement méconnu du grand public, mais il revêt quelques avantages.

autotest covid
© Ministère de la santé

En marge des tests PCR et antigéniques, il existe désormais une troisième alternative pour savoir si une personne est positive au Covid-19 : les autotests. Moins invasifs et plus rapides, ces derniers sont accessibles directement en pharmacie, et permettent de diagnostiquer une contamination au covid-19 sans avoir à passer par la case pharmacie.

Ce qu’on sait moins, c’est que ces autotests peuvent aussi être enregistrés en ligne. Sur Twitter, Guillaume Rozier, le créateur de la plateforme, CovidTracker et Vite Ma Dose a posté un message mettant en lumière la possibilité d’entrer le résultat de son test sur la plateforme monautotest.gouv.fr. Une plateforme méconnue, puisque seulement 2,8% des personnes interrogées étaient au courant de son existence.

monautotest.gouv.fr, c’est quoi ?

Pour enregistrer son résultat sur la plateforme, il suffit de se rendre sur le site, et de créer un compte avec une adresse mail et un mot de passe. Reste ensuite à remplir les informations personnelles demandées, puis d’accepter que ces dernières soient utilisées anonymement à des fins statistiques. Un récépissé est ensuite envoyé par mail.

Si la démarche est aussi peu connue, c’est parce que concrètement, l’enregistrement d’un autotest ne sert pas à grand-chose. Contrairement à un test PCR ou antigénique, ce dernier n’a aucune valeur officielle. De plus, aucune vérification d’identité n’est faite au moment de l’enregistrement, il suffit d’entrer une adresse mail valide. L’opération a surtout pour objectif de recenser (très approximativement) le nombre de cas autodiagnostiqués. Étant très peu connue, on peut cependant douter de sa réelle utilité.

Sur Twitter, Guillaume Rozier n’a pas hésité à apostropher directement le ministre de la Santé Olivier Véran à ce sujet, tout en proposant des solutions pour populariser le dispositif : “Comme je le craignais, quasiment personne ne connaît cette plateforme. Pourquoi ne pas fournir une fiche explicative avec un QR Code lors de l’achat d’un autotest ? (…) Soyons fou, pourquoi ne pas rembourser une partie de l’autotest si le résultat est remonté sur la plateforme ?”. Une manœuvre qui aurait le double avantage de désengorger des pharmacies déjà saturées, mais aussi de coûter beaucoup moins cher.

3 Commentaires

  1. Pascal

    15 janvier 2022 at 11:18

    j’espère que c’est recyclable leur bazar là vu le nombre par jour !!!! parce que j’en suis aux pailles en carton ( pour la planète ) 🤣🤣

  2. obyoneone

    16 janvier 2022 at 16:47

    pour vivre heureux vivons cachés….

  3. Hdi95

    17 janvier 2022 at 8:48

    J’espère aussi et je dirais même qu’il faudrait re-déposer en pharmacie une fois utilisé, comme n’importe quel médicament il y’a des substances qui ne doivent pas se retrouver dans la nature

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *