Critique

[Critique] Avenue 5 : le space opera qui fait naufrage ?

Série

Par Julie Hay le

Imaginez une série à la croisée des mondes entre La Croisière s’amuse et Stargate. Pour sa nouvelle production HBO décide de nous emmener à bord de l’Avenue 5, un paquebot spatial à la dérive. Hugh Laurie et son équipe, vous accueille au cœur de cette comédie de science-fiction, pour le meilleur et pour le pire. Après quatre épisodes, la série vaut-elle le détour ?

HBO

À la fin du 21e siècle, le tourisme spatial n’est plus un fantasme, et le capitaine Clark et son équipe font route vers Saturne. Cette traversée galactique ne se fera pas sans difficultés et le vaisseau, Avenue 5, sera détourné de sa trajectoire. Tout l’équipage va devoir trouver une solution pour rentrer rapidement sur Terre. “Ladies and Gentlemen’s, this is your Captain speaking !” HBO vous invite à bord de sa croisière interstellaire. Embarquement immédiat, direction la galaxie. Portée par Hugh Laurie, Avenue 5 est la nouvelle production de la chaîne américaine. Disponible à partir d’aujourd’hui sur OCS, elle est annoncée comme la nouvelle comédie à suivre. Et après avoir visionné quatre épisodes, on doit avouer que le projet est ambitieux. Allier humour et science-fiction n’est pas un défi des plus faciles mais pour porter son projet, HBO fait confiance à Armando Iannucci. Le créateur de l’excellente série Veep promet un show loufoque et décapant. Du moins sur le papier. Dès les premières minutes Avenue 5 semble ne pas savoir se positionner.

Suspense ou humour, le scénariste ne réussit pas à faire son choix et ça se sent. Les enjeux liés à la survie des passagers ne sont pas assez bine introduits pour que l’on s’intéresse vraiment à l’intrigue. Rapidement, Avenue 5 reprend les poncifs du genre et Armando Iannucci semble nous jouer la même rengaine à chaque épisode. La série se repose sur le talent d’Hugh Laurie pour exister mais cela ne suffit pas. Les effets de surprise, lourdement amorcés, tombent à plat et notre intérêt pour les personnages chute vertigineusement. Au bout du troisième épisode, la série semble déjà à bout de souffle…

Un casting interstellaire

Le casting était pourtant prometteur, mais rapidement les personnages se transforment en clichés du genre. Avenue 5 coche toutes les cases d’une série comique, mais ce n’est pas franchement une réussite. Le seul personnage qui se démarque, en dehors de celui d’Hugh Laurie, c’est Matt Spencer. Le responsable de la clientèle est brillamment incarné par Zach Woods qui apporte la petite dose d’humour que l’on attendait. Le scénario ne rend en revanche pas justice à Lenora Crichlow qui interprète Billie McEvoy. L’actrice, pourtant brillante dans l’épisode “La Chasse” de Black Mirror, se retrouve au second plan et c’est bien dommage. Malgré la qualité de jeu Josh Gad, le personnage qu’il incarne devient lui aussi rapidement caricatural. Tous les personnages semble avoir été empruntés à une mauvaise comédie, comme le couple en crise ou la passagère autoritaire.

Côté réalisation, Avenue 5 s’en sort bien. La mise en scène est assez réussie et certaines scènes valent quand même le coup d’œil. Côté effets spéciaux, on ne se prononcera pas, la version que nous avons visionnée n’étant pas finalisée. Le réalisateur s’amuse volontiers avec des plans à l’épaule et des zooms prononcés, caractéristiques des sitcoms de la décennie passée. À l’image de The Office ou Brooklyn 99, Avenue 5 veut jouer avec les codes du documentaire, sans pour autant les embrasser totalement.

On laissera quand même à Avenue 5 le bénéfice du doute, et on espère que les prochains épisodes réussiront à renverser la table. Introduire une intrigue comme celle-ci n’est pas évident et les scénaristes pourraient nous réserver quelques surprises pour cette saison 1. Embarquement le 20 janvier 2020 sur OCS en France ! La série comptera 8 épisodes, de 28 minutes chacun.

Promo
CHiQ U58G7N UHD 4K Smart TV,...
822 Commentaires
CHiQ U58G7N UHD 4K Smart TV,...
  • TV (LED) avec écran de 146 cm (58 pouces), design métallique sans cadre dimensions sans...
  • Résolution : 4K 3840 x 2160 pixels (Ultra HD), PSI 900,HDR 10/HLG, offrent une gamme dynamique...
  • Réception : Smart TV, Triple Tuner, DVB-T / T2 / T2-HD / C / S / S2,CI +, 3 x HDMI (ARC /...
  • Processeur quadri-cœur, HDR (HDR10, HLG), Amazon Prime Video, Netflix, YouTube. Navigateur...

Notre avis

Sur le papier, Avenue 5 a tout d'une bonne série. Avec son décor futuriste et son casting interstellaire, la série était annoncée comme la bonne surprise de cette année 2020. Malheureusement, le scénariste de Veep ne reproduit pas le miracle et la série manque cruellement de croquant. En ne flirtant pas avec l'absurde, Avenue 5 risque de faire des déçus. On laisse tout de même à la série le bénéfice du doute et on espère que la deuxième moitié de la saison relancera l'intérêt. Avenue 5 ne fait pas naufrage, mais va devoir trouver une bonne bouée de sauvetage.

L'avis du Journal du Geek :