Critique

Critique : Le Hobbit La Bataille des Cinq Armées – Le der des ders

Cinéma

Par Pierre le

Peter Jackson termine cette année sa fresque épique dédiée à Bilbo et clôt dans le même temps la saga sur la Terre du Milieu. Et il est dommage de constater que ce dernier épisode regroupe en deux heures vingt toutes les faiblesses de la saga.

Screenshot3

Critique garantie sans spoilers

Avant de commencer, revenons un peu sur la genèse du projet Hobbit. Après une longue bataille sur les droits, les lieux de tournage, le désistement de Jackson remplacé par Guillermo Del Toro, puis le retour de Jackson, la trilogie a pu enfin se faire. Au départ, Jackson avait mis deux films en boîte. Mais six mois avant la sortie du premier volet, la production a finalement décidé de faire du Hobbit une trilogie. Ainsi, le père Jackson a du composer avec ce choix en étirant sa deuxième partie sur deux films. Et cela s’en ressent.

C’est un point de vue personnel, mais La Bataille des Cinq Armées m’a donné l’impression d’être le film le plus long de la saga. Pourtant, il est court, comparé aux cinq autres films (seulement deux heures vingt !). La raison ? Un manque cruel de scénario ainsi que des combats longs. Longs. Loooooongs…

"Bitch, I'm fabulous !"
“Bitch, I’m fabulous !”

La longue bataille des cinq armées

Commençons par le commencement, voulez-vous ? Le premier problème du film, c’est sa scène d’ouverture. Rassurez-vous, elle est excellente ! Mais celle-ci aurait eu plus de sens et d’impact si elle avait été placée à la fin de La Désolation de Smaug. Avec cette ouverture, le spectateur sent la coupure artificielle créée par la fin du deuxième volet (le meilleur de la trilogie, à mon humble avis). Avec cette scène d’ouverture, La Désolation aurait été un film encore meilleur… Mais passons.

Une fois l’ouverture terminée, le spectateur peut enfin s’immerger dans La bataille des Cinq Armées. Et le titre du film est un bon résumé de son contenu. Dedans, il y a cinq armées qui se battent entre elles… et pas grand-chose d’autre…

Peter Jackson arrive tout de même à faire monter la tension dans le premier tiers du film, comme il avait réussi à le faire dans Les Deux Tours. Mais une fois que le combat est lancé, le film suit son rail, nous montre des bastons d’une longueur incroyable. C’est bien simple, la bataille dure une heure et demi. Autant dire que c’est long, très long, surtout que le tout manque cruellement de scénario, de retournements de situations ainsi que de véritables enjeux, tout le monde connaissant déjà le résultat de la grosse baston d’Erebor.

Jackson filme juste… une bataille. Plus de personnages à développer, plus d’intrigues à résoudre, plus de nouveaux protagonistes… juste une bataille. Au temps du Seigneur des Anneaux, Jackson n’aurait même pas pris la peine de mettre certaines scènes dans la version longue. Mais il devait faire un film de deux heures avec les restes, il s’est donc débrouillé. Tiens, d’ailleurs, est-ce qu’il y aura une version longue de La Bataille des Cinq Armées ? (On me dit dans l’oreillette que ce sera le cas, Jackson ayant promis une version longue de trois heures).

Legolas et Bard ont un rôle plus important dans ce troisième volet
Legolas et Bard ont un rôle plus important dans ce troisième volet

Dernier point imputable à ce film centré sur une bataille : Peter Jackson ne nous fait pas voyager. La quasi-totalité du film se déroulant aux alentours du Mont Solitaire. Certes, il y a quelques passages dans d’autres lieux (dont un qui devrait faire plaisir aux fans de l’histoire de la Terre du Milieu), mais ils se comptent sur les doigts d’une main. Compréhensible à la vue de l’histoire, mais tout de même dommage pour un film sur la Terre du Milieu.

Coucou, tu veux voir mon Hobbit ?

Autre problème de ce troisième volet : l’absence de Bilbo. Ceux qui ont lu le livre savent de quoi je parle, mais il n’y a pas que ça. Bilbo est en effet toujours dans l’action, mais il ne sert pas à grand-chose, à part dans deux ou trois scènes. Il est là, présent au milieu de la bataille, spectateur impuissant assistant à l’histoire des autres personnages. Un Bilbo mis sur la touche, donc. C’est réellement dommage, car la saga nous a donné le point de vue du personnage pendant deux films, avant de nous l’enlever pour en faire un acteur secondaire sans grande importance.

Thorin est insupportable pendant les deux premiers tiers du film
Thorin est insupportable pendant les deux premiers tiers du film

Bon, on passera également sur les habituels travers de la saga. Histoires gnangnans sans intérêts venant alourdir le film, les magiciens qui font du kung fu, personnages qui n’ont rien à faire à cet endroit, Legolas qui fait des trucs de Legolas ou ralentis excessifs propres à la réalisation de Peter Jackson.

Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes

Sinon, la bataille des cinq armées est quand même bien jouissive. Quand elle ne s’attarde pas sur des plans interminables nous montrant les Armées se mettre sur la tronche, elle se montre agréable, bien mise en scène et surtout nerveuse. Attention, nous sommes quand même loin de la bataille des champs du Pelennor, mais quand même, il y a de l’idée. Vous l’aurez compris, les fans de bagarres seront aux anges, à défaut d’avoir un film passionnant.

Notons quand même que certains moments sont quand même bien épiques. Nous parlons là des duels entre certains personnages, dont la mise en scène est parfois brillante, quand elle n’est pas exagérée. Pour le reste, les combat à plusieurs restent toujours aussi factices, sans réelle impression de violence, comme ce fut le cas dans la totalité de la saga.

La scène d'ouverture est la meilleure du film
La scène d’ouverture est la meilleure du film

Les fans vont encore hurler

Terminons sur un point rapide : l’adaptation. Une chose est certaine, les fans vont hurler. Oui, La Bataille des Cinq Armées n’est pas une adaptation très fidèle de la dernière partie de Bilbo le Hobbit. Il y a des événements rajoutés, des personnages greffés, des changements dans le déroulement de la bataille, des personnages dont la psychologie changent. Mais il faut bien garder en tête que c’est bien là une adaptation, pas une retranscription. Pour tenir plus de deux heures, Jackson a dû faire des choix pour allonger l’action, surtout que le film n’adapte que quelques chapitres du livre d’origine. Alors oui, les fans vont peut-être hurler, mais ce ne sera pas une nouveauté dans une saga qui a déjà bien modifié son support d’origine.

Verdict

La Bataille des Cinq Armées était un film nécessaire. Il fallait clôturer la trilogie, faire le pont entre The Hobbit et Lord of Rings. Néanmoins, cela reste un film poussif, longuet, malgré quelques moments bien épiques comme il faut. De toute manière, vous irez voir ce film si vous êtes fan. Mais sachez quand même que c’est loin d’être le meilleur. Handicapé par son statut de film bonus et par sa production un peu particulière, La Bataille des Cinq Armées peut au moins se vanter de ne pas être un film horrible, à défaut d’être bon.

Badass Bard is badass
Badass Bard is badass

35 réponses à “Critique : Le Hobbit La Bataille des Cinq Armées – Le der des ders”

  1. Je trouve quand même que ça spoile un poil sur les bords, mais c’est quand même cool comme review!

    je m’explique :

    Dire que la première scène est la meilleure
    – ca implique que déjà on sait qu’on va en avoir pleins les yeux des le début et pas a la fin … et donc que le reste du film on sera déçu .. 🙁

  2. Mouais j’ai pas trouvé les deux premiers terribles non plus, j’espère que la baston vaut le détour si y’a plus que sur ça qu’on peut compter ^^ mais deg’ d’apprendre qu’on voit quasiment plus Bilbo. J’ai pas lu le livre (noraj) mais ça m’attriste tout de même.

    Et merci pour la review

  3. Franchement les deux premiers étaient vraiment sympas. Forcément quelques changement par rapport au livre que j’ai lu mais l’adaptation tiens la route si on ne fait pas un malaise à chaque apparition de personnage qui ne devrait pas être là.

    Sinon Pierre, tes reviews ciné sont assez bien foutues je trouve. Pas de gros spoils et tu t’améliores au fil du temps, tu deviens plus exigeant et critique (contrairement aux premières critiques il me semble), j’apprécie de lire ça avant d’aller me faire ma propre idée !

  4. J’ai assisté à l’avant-première mondiale du 1er Décembre, je suis en partie d’accord avec cette critique, mais je ne serais pas aussi dur avec ce troisième volet ! (Je n’ai pas lu les livres)
    Personnellement, et ce n’est que mon avis, je le trouve meilleur que les deux premiers, la bataille est vraiment bien et c’est plutôt les duels que j’ai trouvés un peu ennuyants. On pouvait deviner l’issue de chacun d’eux aisément…

  5. Je sors de l’avant première. Alors avant tout, sachez que j’ai lu tous les livres de Tolkien et suis un grand fan.
    J’ai j’ai bien aimé “l’adaptation” du Seigneur des Anneaux qu’a faite Jackson il y a dix ans.
    J’ai trouvé passable les deux premiers volets du Hobbit.
    Je ne poste jamais de commentaires sur un article et très rarement sur des forums pour exprimer mon avis.
    Je ne me bats jamais.

    Voilà, maintenant sachez que ce troisième volet est un massacre. Un massacre à l’histoire, aux personnages, à la magie de Tolkien. Mais pire que tout, Jackson a massacré ce qui a fait la grandeur de Legolas, Gandalf, du peuple elfique. TOUT !

    Voilà, je suis révolté, et si ce n’était pour honorer l’invitation de la personne qui m’a offerte la place (et qui était présente à coté de moi) je serais parti dans les 10 premières minutes après la scène avec Galadriel.

    Donc si vous avez aimé les livres, pas besoin d’aller voir ce navet. Si vous avez aimé les films de Tolkien, pas besoin d’aller voir vos personnages préférés se faire salir. Si vous avez froid entrez dans une autre salle de ciné. Et si vous voyez Jackson, filez lui une baffe pour moi.

    Ciao

  6. Très bonne review qui synthétise très bien ce que j’ai ressenti en voyant le film hier. Il fallait clore la saga mais que ce fut poussif ! Il y a quand même plusieurs moments épiques dans le film (l’arrivée d’Iron Foot par exemple).

  7. La désolation de Smaug était vraiment très bien (grâce à Smaug). J’ai trouvé ce film assez fidèle à l’esprit du bouquin, contrairement à… toutes les autres adaptations de Tolkien, en particulier la trilogie du seigneur des anneaux qui est une retranscription hollywoodienne et bas-du-front de l’oeuvre.

  8. On a tendance à prendre la trilogie de lotr comme indice mais ces deux trilogies ne sont pas comparables, elles ne sont pas filmé de la même manière, les angles ne sont pas les mêmes, ça apporte un trait et une mentalité plus enfantine au Hobbit. 2 films auraient été préférables car c’est en effet assez plat, je pense que l’on est un peu trop sévère, c’est un film de période de Noël qui se regarde. Pour les lecteurs, je les incites à ne pas comparer les livres aux films, ils risque d’être assez dégoûté, enfin c’est le lot des adaptation.

  9. @ Nico,

    Ben, si tu as aimé le “coucou….”

    As tu reconnu : “Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes” – scène mémorable de Conan… qui donne la bonne réponse à un quizz de son seigneur, le soir au coin du feu… comme quoi, les jeux de sociétés animaient déjà les longues soirées d’hiver 🙂

  10. La critique est bien réalisée, je respecte le point de vue de l’auteur mais j’ai pas l’impression d’avoir vu le même film.

    Tout d’abord je ne comprend pas l’utilité et la pertinence de comparer ces films au Seigneur des anneaux, CA N’A RIEN A VOIR. Le Hobbit est un comte pour enfants il est donc normal de ne pas retrouver toute la complexité de lotr, arrêtez donc de faire cette comparaison et de dire “OH le scénario du Hobbit est vide”.

    Ensuite, IL FAUT ARRÊTER DE COMPARER avec livre, c’est la pire erreur qu’une critique peut faire. Il faut dissocier l’œuvre littéraire de l’œuvre cinématographique, en effet ce sont les mêmes histoires, mais elles ne peuvent pas être racontées pareil. Comme le dts Peter Jackson, il est impossible de filmer le livre, donc ils faut faire des choix et ces choix sont discutables mais nécessaires.

    “Les fans vont encore hurler” : Non , pas pour ma part, on sait très bien à quoi s’attendre quand on va au cinéma, on sait que certains choix seront discutables et que ça va différer du bouquin. Peter Jackson a inséré de nombreux détails (armures, armes, attitudes, style de combats ect…) et c’est avec ça qu’il dépeint le mieux l’univers de Tolkien, et les fans comme vous dites, le remarque. Un fan qui hurle parce-que Tauriel existe, est un fan qui n’a juste pas compris.

    Je ne spoilerai pas mais quand j’entends bataille, j’ai envie de voir des moments épiques et qui collent à l’univers du Hobbit, et ici on est servit, et plusieurs fois au cinéma j’ai eu des frissons (un peu le même effet que la charge du Rohan, certains comprendrons).

    Enfin, le film est la pour faire une transition avec la trilogie du Seigneur des anneaux et c’est plus que réussit. Je trouve que Peter Jackson à réussit à faire le lien de façon claire sans rentrer dans des milliers de détails. Après le film on sait que la boucle et bouclée et on se pose pas de questions.

    Le seul regret que j’ai c’est de pas en avoir eu assez sur certains détails, j’en veux plus mais les versions longues seront la pour corriger.

    Pour finir, je respecte l’avis de Pierre qui fait tout le temps des critiques constructives mais j’ai un peu l’impression qu’il est aller voir le film en pensant voir des batailles et un scénario qui pètent de partout comme dans Le Retour du Roi, mais encore une fois, on à affaire ici à un comte épique qui explose de diversité et de couleur mais qui reste simple au niveau du scénario.

  11. Après avoir vu le film… je comprends parfaitement cette critique. Je trouve que ce troisième opus est là juste pour le spectacle de la bataille des cinqs armées, il clore tous de même bien le film mais… c’est tout. Le 2 reste le plus beau des 3 films.

  12. A te lire on croirait que tu en aurais fait un meilleur film mdrrr,je l’ai regardée talheur et on doit pas parler du meme film^^La seule chose sur laquelle je suis daccord c’est pour le début ou on ressent la coupure du 2eme volet…sinon pour le reste,il est tout simplement SPLENDIDE,IMMERGEANT,RESSPLENDISSANT.Je trouve que tu es completement a coter de la plaque!Et pour le scénario il n’est vide en rien le premier volets nous ouvre le bal et puis ta juste a lire le tire du 3eme volet qui es:LA BATAILLE DES CINQ ARMEES.Encore heureux qu’on a droit a une bataille de plus d’une heure et puis Peter avit annocée qu’il serait plus enfantin et donc moins complex.Bref vous savez pas apprécier un film a sa juste valeur sans vous rapporter sur les livres,ou ancienne production c’est dommage.

  13. Bonne critique oui,très bien faite.
    Je suis réellement mitigée pour ma part , en tant que fan des livres et des films, je tiens à ne jamais oublier la limite des adaptations cinéma et je trouvais jusque là les films plutôt réussis. Mais voilà je pense que les points “négatifs” du films exposés ci-dessus seront ceux ressortiront plus et il a quand même là une vraie gamelle pour Peter Jackson. Peut être ce film était-il trop attendu et nos regards trop sévères mais même en me forçant à adhérer à l’ambiance générale du film,non,il y a des choses qui ne passent pas,mais alors pas du tout. Et beaucoup trop de manques. On ne peut certes pas comparer les films du Seigneur des Anneaux et ceux du Hobbit mais quand même,pour quelqu’un qui voulait faire un raccord évident avec LSDA! On a du mal à imaginer que la bataille des cinq armées et celle des champs du Pelennor sont séparées par moins d’un siècle tant les ambiances de chaque bataille dépeignent des mondes différents. Et puis SPOIL……………………….SPOIL……………………………………………………….. SPOIL……………………………………………………………………Où sont les discours galvanisants à vous faire pleurer,les cris de ralliement (très présent dans les livres) à la “Pour la Comté!!! Les rois nobles et valeureux ? Brefs il manque pour moi beaucoup des éléments épiques qui retranscrivent à la fois l’ambiance des livres et qui démontraient le talent de Jackson à l’adaptation de ces moment historiques… Néanmoins la beauté des décors et des paysages, et la justesse et le talent de certains acteurs donne de la profondeur au film. Et puis surtout,le meilleur point pour moi je pense : la musique. . On est pas au niveau de la bande son du SDA qui est génialissime mais quelle beauté! Là le ton est différent des deux précédent opus de la trilogie et même la qualité de la musique s’est intensifiée. Voilà,avec tout de même quelques créatures très réussies et de belles scènes des combats par ci par là,cela reste un film bien meilleur que beaucoup de ceux de cette année pour moi.

  14. Très déçus de se film…
    Déjà pour tuer un dragon il faut une flèche noirs et la baliste spéciale qui a mon sens a une force incroyable. Bard a pris une ficelle, son fils comme repose flêche et a réussie a buter le dragon d’un tir………
    Ensuite Torin qui devient fou, qui menace de mort c’est coéquipier, fait un tour dans une salle et d’un coup ça va mieux……
    Puis viens la grande bataille les nains et les elfes ce prépare ( rien a dire c’est magnifique comme scènes) et la on voit les nains un peux les elfes et les orques se livrer bataille et malheureusement les nains ce font poutrer la geules. (Quand aux elfes ils ont complètement disparues du champs de bataille). Ont voit les nains ce replié en grande difficulté et la 12 nains défonce une mur de pierres avec une énormes cloche en or ( Qui n’y était pas avant bien sur ) monte sur des béliers puis s’en vont comme des voleurs.
    Les hommes ce font également poutrer la geules mais ils résistent comme ils peuvent ( car a la base c’est des pécheurs faut pas l’oublier hein)
    Et la une autre armés d’orques débarques du nord et ont les voient environs 10 sec avant de s’en prendre plein les dents par 7 grands pigeon et 1 change peau.
    Puis après baaaaaaaaaaah plus rien on ne sais pas comment les hommes et les nains ont fait pour repousser l’ennemis car je vous le rappelle ils étaient mais alors vraiment dans la merde. Mais ils ont gagner et personne ne sais comment ils ont fait ni se qu’ils sont devenus par la suite d’ailleurs.
    Je reste sur ma faim ce film ma tout simplement déçus.

  15. A titre personnel, j’ai trouvé ce film du niveau des 2 1ers volets, ni + ni -, alors que le fils d’une amie l’a trouvé bien plus dynamique et l’auteur du présent article bien moins!
    Comme quoi chacun perçoit à sa façon…

    Je rejoins Nevin sur beaucoup de ses très juste commentaires: l’erreur d’un critique et plus généralement d’un fan est de comparer un livre et un film. Aussi stupide à mes yeux que de comparer un tableau et un livre: les oeuvres n’ont absolument pas la même finalité.

    Donc je suis ravi de la direction de ce film et son envie de faire un lien avec le SDA, en créant personnages et sous intrigues complémentaires.

    Par contre je rejoins Sarah qui est assez juste sur ce qui peut manquer: la dimension épique du livre ou que l’on rencontre dans le SDA est un peu plus allégée ici, même si la bataille est impressionnante avec des personnages charismatiques, elle souffre de l’inévitable comparaison avec celles du SDA.

    Iem pour l’aspect musical: c’était un peu la marque de fabrique du SDA, et ici, elle est un peu moins audible.

    Bref, excellente trilogie, univers magique, en espérant que les droits du reste de l’univers soient lachés!

  16. Je vous trouve extrêmement dur avec ce film… Je ne comprend à quoi vous vous attendiez ?
    2H20 de film, 1h de bataille, c’est pas non plus déconnant pour un épisode focus sur “la bataille des cinq armées”…
    Toute la première partie du film permet de voir l’évolution de la situation, la positions des personnages. Thorin est par exemple excellent dans son rôle ! Trandhuin, prend un peu plus de relief, ainsi que Legolas… Bilbo, est bien présent dans le film, après oui, ce n’est pas un guerrier, et il garde le même rôles que dans le livre… Encore une fois rien de choquant.

    Les scènes de duels sont superbes, intenses (un poil grosbil par moment… Legolas si tu me lit…), mais accroche littéralement le spectateur à l’écran. La bataille elle même est sublime…

    Bref, j’aurai aimé savoir ce que vous espériez, parce que pour moi, ce dernier volet répond à ce que j’attendais.

  17. Et bien non! Justement, personne je refuse de leur donner du fric pourboires pondu une saga pareil.! Prendre des libertés fondamentales est une chose, mais on sent dès le.deuxième que c’est uniquement dans le but de faire encolure une trilogie car c’est la mode… Et que ça rapporte.

    Des éléments gnangnan il y en a à la pelle… Les personnes qui ont rien à faire là pareil… Même si je trouve Radagast bien marrant. Bref faire durer pour faire.durer quitte à prendre le public pour une pompe à fric. Je m arrêterai donc sur le lamentable deuxième épisode sans avoir la fin de leur version des faits… M’en fou j ai lu le bouquin !

  18. Pour ma part, je trouve que c’est le moins bon des 6 films. 10mn, et smaug est au tapis. Avec l’attente suscitée par le 2e film, cela ressemble un peu à une éjaculation précoce. Le détachement à l’histoire originale, ne sert absolument pas le scénario. Ou est Beorn, celui qui dans le bouquin de Tolkien, trucide Bolg ??? Bref, ca se regarde, mais c’est loin du niveau des autres volets a mon sens

  19. Mais qu’est ce que c’est que cette critique ? On dirait que vous n’avez ni lu le livre, ni vu les précédents films.

    A quoi vous vous attendiez, sérieusement ?

  20. J’ai particulièrement aimé LOTR ainsi que les deux premiers films de The Hobbit, mais je dois avouer que j’ai un arrière goût de bâclé dans la bouche après la vue du troisième. Contrairement aux autres volets, PJ arrivait à gérer baston et scénario sur un pied d’égalité. Là pour le coup c’est vraiment du “je bourrine je bourrine je bourrine”. Je pense que c’était un bon film, mais qui n’était pas à la hauteur pour clore la trilogie. Même sans comparer à LOTR, le niveau baisse sensiblement dans ce troisième volet. Dis comme ça ça peut avoir l’air d’être des petites “incohérences” mais c’est ce qui aurait fait l’âme du film:
    La mort de Smaug qui est pour moi absolument bâclé. Effectivement le fait de diviser les films y est pour quelque chose mais tout de même. Smaug est le personnage central de tout le suspense et la terreur que ressentent les persos, il est THE méchant des deux films. Et là pof! Une flèche et c’est fini. Bien sûr que je savais qu’il allait mourir, mais je m’attendais vraiment à quelque chose de plus compliqué.
    L’absence de Bilbo, à ça oui! Il fait des apparitions coup de vent. Un vrai fantôme. Alors que l’histoire tourne quand même autour de lui à la base, hein?
    La folie de Thorin qui dure à peine 10 min, il suffit de faire quelques remontrances et une illusion et il se reprends d’un coup. Je m’attendais à un peu plus.
    Les inachevés de la fin: tout le monde a oublié la montagne, tout le monde a oublié l’Arkenstone, les Elfes ont mystérieusement disparus, de même pour les Nains…Où est le cousin de Thorin? Qu’advient-il des habitants de Dale?
    Je pense sincèrement que PJ a mal géré les moments clés du film: + de bastons, – de scénarios. Pour le coup on sent vraiment le blockbuster pour faire du fric, alors que je ne l’ai absolument pas ressenti pour le premier ni le deuxième. Pourquoi pas diminuer les scènes inutiles de retrouvailles et de partage avec Bard, les scènes avec Alfrid? A la limite Tauriel ça passe encore mais là… Et j’ai beau adoré Legolas, trop de scènes avec lui tue son personnage.
    Cela reste évidemment un bon film. La réalisation rattrape un peu toutes les boulettes et les scènes d’extreme skill pendant les combats sont savoureuses. Mais voilà, s’il suffisait de se taper dessus pour faire un film prenant et pas bâclé, ça se saurait.

  21. Comme beaucoup je suis assez d’accord avec la critique.
    Fan du seigneur des anneaux (livre et film), mitigé sur le hobbit 1 (passable) et 2 (honnete), j’attendais la montée en puissance du 3 et au final je suis extrèmement déçu.
    Je pensais déjà que la trilogie aurait du tenir sur 2 films, et cela ne fait que confirmer cettte sensation.

    Si je devais résumé en 1 mot : ENNUI !!! Mais quel ennui, quelle blague !
    Une battaille trop longue sans intérêt et sans enjeux, des personnages sans charisme, c’est mou, mais qu’est-ce que c’est mou. Très attaché à cet univers et fan de fantasy, j’ai failli m’endormir et j’avais hate (pour la premiere fois sur les 6 films) que cela se termine.
    Le peu que j’attendais de ce film est donc décevant, les scènes d’action successives meublent la pauvreté de l’intrigue et de ce bilbo inutile qui sert effectivement de décoration. Quelques scènes sympa de temps à autre bien-sûr, et encore.
    Ok il faut le voir pour clore la trilogie mais c’est un réel gachi.

    ps :
    et Nevin je ne comprends pas que tu puisses comparer la scène du rohan (qui m’a aussi touchée) à une seule seconde de ce film “et plusieurs fois au cinéma j’ai eu des frissons (un peu le même effet que la charge du Rohan, certains comprendrons)”.
    Tant mieux pour toi, j’aurais bien voulu ressentir ça aussi, mais tu l’auras compris, j’ai trouvé ça tellement chiant…

  22. Bon, comme d’autres, je n’ai pas beaucoup aimé.

    SPOILER :

    Bon déjà évidemment, on est assez loin du bouquin, mais maintenant on pouvait pas s’en etonner. Mais il n’empeche que pas mal de chose m’ont fait grincer des dents.
    – Déjà, finir sur un cliffhanger avec le dragon sur le second film, pour le voir se faire tuer en 3 minutes chrono au début du troisième, c’est ridicule. Il aurait finir dans le second plutot que chercher a faire un vieux cliffhanger de ce genre.
    – Fanservice a mort. Le combat Elrond/Saroumane/Galadriel m’a fait levé les yeux au ciel, mais bon fallait meubler en même temps. Même remarque pour Legolas, il est ultra présent dans celui la, PJ a voulu reprendre une tête connu …
    – L’histoire d’amour. Raaaahhh mais pourquoi ??? Je pense que ca a été rajouté pour donner un aspect plus tragique a la mort de Kili, mais franchement c’était parfaitement ridicule.
    – Le comic relief atroce. Franchement ce Alfrid, c’était une catastrophe. J’avais envie de me frapper la tête contre le siège de devant a chaque intervention.
    – La bataille. Je l’ai trouvé trés confuse. A certains moments on a l’impression que les orcs ont complètement oblitéré l’armée adverse, et 5 minutes plus tard on les voit fuir, on ne sait pas pouquoi. Avant que les nains sortent, l’armée est acculée a la forteresse, largement en sous-nombre, et la les 13 nains sortent et tout a coup ca renverse la bataille ? Surtout que 4 de ces nains s’en vont tout de suite vers le sommet, comment diable cette petite armée a pu s’en sortir ? Pareil a un moment Thranduil annonce que les elfes vont se replier et ….. plus rien. On ne sais pas si ils se sont vraiment replier, ou pas, ce qu’il s’est passé …. C’est franchement confus….
    – Thorin ….. bah voila, franchement naze son revirement soudain.
    – La conclusion, mais bordel pourquoi PJ n’a pas fini le film ? Plein de choses finisse inachevé, on ne sait pas qui reprends la montagne, ce que bard va faire de l’arkenstone, ce que Dale va devenir ….

  23. La trilogie du Hobbit ne vaut rien et sa place est dans une poubelle.

    Ceux qui ont aimé sont des niais.

    Comment peut on accepter ça?
    Cette trilogie est une insulte aux spectateurs.
    C’est une arnaque.

    Les gens qui ont aimé cette merde contribue à la dérive du cinéma.
    C’est à cause de vous bande de cloportes si des réalisateurs nous pondent des bouses sans intérêt n’hésitant pas une seconde à détruire nos rêves pour faire de l’argent.
    C’est de votre faute. Vous êtes coupable de tuer les rêves.

    Il n’y a rien de bien à tirer de cette trilogie ce fut un massacre désastreux point barre.

    Vous devez être mentalement bien mort et n’avoir aucun amour propre pour vous laisser sodomiser comme ça.

  24. Ben je suis allé le voir hier, mardi 16/12, et je souscris largement à cet avis
    A l’inverse de la première trilogie dont Les 2 Tours est le maillon faible, la série du Hobbit ne s’avère vraiment intéressante que sur son second épisode
    Cette Bataille des 5 Armées est très décevante sauf peut être dans son dernier tiers où l’on retrouve de l’humanité, des émotions et un règlement de compte attendu et réussi / Ceux qui ont vu voient de quoi je parle
    Restent des scènes décalées, inutiles voire complètement ridicules
    Les 2 pires pour moi :
    1 – L’affrontement Sauron (encore un peu liquide) contre les 5 fantastiques, Galad, Gandou, Sarouminou, Ragaga et l’agent Smith. Aussi bête et maladroit que la scène de la version longue de la Communauté de l’Anneau où Gimli flanque un coup de hache sur l’anneau
    2 – Les vers de Dune qui profitant d’une faille spatio-temporelle sont venus faire des trous en terre du milieu. Incroyable que le talentueux Peter ait tourné (enfin, synthétisé plutôt) une scène aussi bête
    Bon, franchement je me suis bien ennuyé mais à vrai dire je m’y attendais un peu
    Voilà

  25. J’ai été le voir et honnêtement heureusement qu’il était en IMAX, je n’ai aps du tous aimé le premier, j’ai adoré le 2 mais le 3 frôle le ridicule, pour moi le pire c’est l’affrontement de Sauron, on dirait des vieux effets spéciaux c’est vraiment surprenant de la part de Peter Jackson .
    Et que dire de Bilbo qui tue les orcs en lançant des pierres (une carrière en Baseball s’impose!), c’était ridicule !!!
    A vite oublier !!

  26. Cette Bataille des Cinq Armés reste dans la continuité des deux films précédents dans sa réalisation mais se démarque par son coté épique, principale attraction, vendu depuis le début par Peter Jackson. Au final il nous en met plein les yeux, pas de soucis là dessus, au détriment d’un scénario un peu trop vide et des personnages laissés à l’abandon. Le Hobbit reste cependant LE film incontournable de ces fêtes de Noel.

  27. Je crois en effet que le grand drame de ce film ce sont les personnages laissés à l’abandon, et surtout Bilbon …
    Beaucoup trop de scènes sont mauvaises, très mal agencées, mal amenées.
    Plusieurs intrigues ne sont pas résolues.
    Pour moi c’est le plus mauvais film des 6.

    Heureusement quelques scènes justifient de voir au moins une fois le film.

  28. Bonjour à tous,
    Je viens de voir ce troisième volet et de lire vos commentaires, je n’ai pas lu un seul de ces livres, j’ai découvert l’histoire à la première saga. Je suis comme beaucoup, déçu de ce troisième volet, le titre est éloquent que le film. Je m’attendais à voir par exemple la réunification des sept armée de nain, le combat de elfes réunis, quelques chose de plus crédible qu’une poignée de combattant qui gagne en plus, contre une armée dix fois plus nombreuse. Pour moi, ce film a été fait parce que il fallait une fin. Dommage, même si l’on ne peut respecter un livre, beaucoup attendais une histoire plus suivi sur le début de l’anneau avec tous les anneaux, une suite plus logique que celle d’un dragon qui fini en 10 minutes, et que dire de cette histoire de nain ? J’aurais apprécier de savoir que Balin dise qu’il partais pour la morria et pourquoi il quittais la montagne, cela aurais une logique. Enfin, comme d’habitude, il ne devrait jamais y avoir une suite (même si pour certain cette trilogie n’en ai pas une) car on espère beaucoup pour rien.
    Pour conclure, cette trilogie n’a aucune raison d’être si ce n’est que pour l’argent qu’elle va rapporter. Dommage que l’on se foute de nous !!!!

  29. Bonjour ! Je trouve qu’il y a une fracture nette qui se fait dans la trilogie, en pleine “Désolation de Smaug”, au moemnt où les nains arrivent à la montagne. A partir de ce moment, les choses deviennent raccourcies et peu crédibles. L’ouverture de la serrure magique paraît simpliste, le dragon allume les fourneaux sans les détruire et les nains obtiennent, peut-être 5 minutes plus tard, une quantité considérable d’or liquide… Puis, dans la “Bataille des 5 armées”, Thorin revient de sa démence après quelques hallucinations, etc… Dans cette seconde partie de la trilogie (après cette cassure que j’ai l’impression de sentir), on dirait qu’on est passé à de la production industrielle et cadencée d’héroïc-fantasy standard. Alors qu’il y avait de la personnalité et de la poésie dans la première partie (la romance entre Tauriel et le nain, la chanson des nains chez Bilbo…). En plus, Peter Jackson a inventé un nouveau style : la course-poursuite délirante façon Benny Hill dans un univers d’héroïc-fantasy ! Je pense à la poursuite chez les gobelins dans le 1, et dans les barils le long de la rivière dans le 2. Une façon géniale de rentabiliser le nombre élevé de protagonistes ! Bref, si j’étais Peter Jackson (à qui je tire mon chapeau pour son travail) :
    – je remasteriserais la “Désolation de Smaug” en y intégrant la mort de Smaug au début de la “Bataille des 5 armées”
    – je referais la “Bataille des 5 armées” en délayant un peu plus pour la rendre plus crédible et l’enrichir psychologiquement.
    Un dernier mot au sujet des combats jugés longs, trop longs… En ce qui me concerne, je suis fan des chorégraphies de duels à l’arme blanche (Hassan conte Justiniani dans “Constantinople”, Peter contre Miraz dans le “Prince Caspian”, Kenshin contre son adversaire final dans Rouroni Kenshin…). Quand elles sont bien orchestrées, je les trouve aussi passionnantes qu’un récit épique avec moult rebondissements… C’est pourquoi j’aurais aimé que cette bataille des 5 armées soit le théâtre de véritables chorégraphies, quitte à filmer plus de phases de combat en temps réel (et non comme de brefs flashs séparés par des ellipses) et à devenir décidément trop long aux yeux de ceux qui n’aiment pas ce genre. Mais, finalement, la “véritable” bataille des 5 armées a déjà eu lieu à la satisfaction de tous il y a plus de 10 ans : la bataille des champs de Pélénor (qui rassemble de fait 5 armées) a déjà depuis longtemps comblé nos espérances… Du coup, mieux vaut peut-être visionner les deux trilogies dans le désordre (Bilbo, puis LOTR).

    Salut à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *