Critique

[Impressions] Nous avons vu les premiers épisodes de Fear the Walking Dead

Série

Par Mathieu le

Fear the Walking Dead, c’est la série pré-quelle au phénomène The Walking Dead qui va bientôt avoir droit à sa sixième saison et qui déchaîne toujours autant les foules. Cette série AMC créée par Robert Kirkman (scénariste du comics original et producteur de la série The Walking Dead) et Dave Erickson a pour objectif de nous expliquer les fondements et les raisons qui ont propagé le virus qui transforme les humains en zombies morts-vivants à une telle vitesse. Vous l’aurez compris, les protagonistes sont nouveaux, et la ville dans laquelle ils se trouvent aussi puisque l’action a ici lieu à Los Angeles alors que pour le comics original, c’est Atlanta et DC.

On suit ici les aventures de Madison, conseillère d’orientation dans un Lycée et qui a deux enfants, Nick, un jeune homme drogué et pas très à l’aise avec lui même et Alicia, une élève très douée au sale caractère. Les deux enfants acceptent difficilement le nouveau compagnon de leur mère, Travis, professeur dans le lycée de Madison et lui-même séparé et père d’un jeune adolescent.

n-FEAR-THE-WALKING-DEAD-large570

Alors que les droits télévisés en France ont été achetés par Canal+ et que les épisodes sont diffusés sur Canal+ séries 24 heures après la diffusion américaine, nous avons pu assister à la soirée de lancement de Fear the Walking Dead et regarder les deux premiers épisodes. Voici nos premières impressions.

Vraiment différent de sa grande sœur ?

C’est certainement le point qui intriguait le plus les fans de la première heure. Découvrir une nouvelle histoire, de nouveaux personnages et voir une nouvelle approche de cette propagation du virus sur notre planète qui laisse donc place à des rôdeurs. Mais ce qu’on nous promettait surtout, c’était une intrigue différente de celle qu’on pouvait déjà connaitre. Alors oui, le rythme est différent, forcément. Les zombies n’ont pas encore envahit la planète et l’on découvre les premiers signes qui montrent comment les gens se “transforment”. Le premier épisode démarre très bien et nous met tout de suite dans l’ambiance. Il sert surtout à introduire l’ensemble des personnages principaux, à expliquer leurs liens et à faire comprendre aux spectateurs quel sera leur rôle.

On s’attache plus ou moins aux personnages mais il est fort probable que le jeune Nick (prénom qui ressemble à…Rick, étrange) éclipse les autres sur toute la saison avec une certaine aisance. Joué par Franck Dillane, que vous avez déjà pu voir dans Sense8, c’est certainement la personne au charisme le plus fort. Il ressemble d’ailleurs, dans son jeu, à un certain Johnny Depp. Pour le reste, on notera surtout la présence de Cliff Curtis (Sunshine, Die Hard 4, Colombiana, etc.) qui est un peu la star de la série.

fearthewalkingdead

Le second épisode est lui, bien plus lent, même s’il reste efficace et donne, par intermittence, des frissons aux spectateurs. Mais c’est là que réside la véritable différence entre ce pré-quel et The Walking Dead : le rythme. Ne vous attendez pas à voir des centaines de zombies dans cette série, ni un groupe de survivants qui apprend à se connaitre et j’en passe. Ici, on suit l’histoire d’une famille qui va tenter de ne pas se perdre et de rester uni dans les épreuves qui les attendent. Malheureusement, après deux épisodes, pas grand chose à se mettre sous la dent encore. Le virus commence peu à peu à prendre le dessus mais on ne ressent pas l’intensité qu’on pouvait espérer. Peut-être normal, histoire de faire “monter la sauce”.

fear-the-walking-dead-photo-1-942978

Ce qui me chagrine un peu plus ce sont certains personnages. Parfois, j’ai l’impression qu’ils sont d’une bêtise à couper le souffle. Alors que dans la série originale, adaptée du comics, tous les survivants font preuve d’une paranoïa extrême, ceux de Fear the Walking Dead sont parfois très inconscients du danger qui leur fait face. Certaines scènes m’ont d’ailleurs parues étranges et peu enclines à une forme de logique. Mais cela est peut-être souhaité de la part des réalisateurs. Néanmoins, et nous sommes obligé de le dire, ces deux premiers épisodes ne valent pas ceux de The Walking Dead et sont un cran en dessous. On a tout de même hâte de connaitre la suite, et vu le succès actuelle de la série, il n’y a rien d’étonnant à ce que plusieurs autres saisons aient déjà été commandées.