Dossier

7 raisons pour lesquelles World of Warcraft reste toujours le meilleur MMO du moment

Jeux-Video

Par Partenaire le

On se demande souvent comment World of Warcraft s’y prend pour être toujours en première position dans le cœur des amateurs de MMORPG. En fait, il n’existe pas de recette miracle, World of Warcraft arrive simplement à établir les nouveaux standards pour le genre. Voici quelques aspects sur lesquels le jeu de Blizzard a imposé sa vision.

1 – Un contenu pour tous types de joueurs

Une des grandes forces de World of Warcraft est de proposer une variété de contenu pouvant satisfaire la plupart des profils de joueurs. Une personne qui préfère prendre son temps, lire scrupuleusement chaque quête et apprécier le paysage offert par Azeroth ne boudera pas son plaisir en montant les niveaux de son personnage. Le joueur plus pressé peut quant à lui choisir d’enchaîner les donjons grâce à l’outil de recherche de groupe, et ainsi atteindre rapidement le niveau maximum. Une fois la phase de « leveling » terminée, les joueurs peuvent s’adonner aux activités qui leur conviennent le mieux : améliorer leurs équipements en donjon, se frotter à des boss de raid, se rendre sur un champ de bataille ou en arène, perfectionner leurs métiers ou encore rejoindre un groupe de joueurs amateurs de roleplay pour ne citer que ça. Et bien entendu, les curieux ne manquent pas d’aller découvrir le contenu des anciennes extensions qui proposent plus de 30 raids et plus de 80 donjons.

2 – Une histoire riche et profonde

Lorsque World of Warcraft débarque sur nos machines en 2004, il a d’ores et déjà l’avantage de proposer une histoire remplie d’événements et de grandes figures. Le scénario du MMORPG suit effectivement celui de la trilogie Warcraft, laquelle nous a fait traverser trois grandes guerres opposant humains, elfes, orcs, trolls, dragons et morts-vivants. L’histoire est d’autant plus riche que de nombreuses nouvelles et romans officiels (une cinquantaine) viennent approfondir le parcours de certains personnages comme Medivh dans  Le Dernier Gardien ou Varian et Genn dans Cœur de Loup. Si certains attendent les nouvelles extensions pour profiter des nouveautés qu’elles offrent, d’autres y voient enfin la suite d’un scénario ayant commencé 26 ans plus tôt avec Warcraft : Orcs and Humans.

3 – Un moteur graphique qui évolue

Il suffit de mettre côte à côte une image tirée de World of Warcraft en 2004 et une capture du jeu aujourd’hui pour mesurer l’étendue de l’évolution au niveau graphique. Quel autre jeu peut se vanter d’afficher d’aussi beaux paysages et personnages après 14 ans d’existence ? C’est petit à petit que Blizzard a veillé à mettre à jour le visuel du moteur de son MMO. Tout d’abord en intégrant des modèles de personnages et de monstres de plus en plus détaillés. Lorsque ceci n’a plus suffi, le développeur a décidé d’augmenter leur nombre de polygones. Plus tard, ce sont les animations qui ont été remises au goût du jour. En parallèle, le monde a revêtu des textures haute définition, et il en a ensuite été de même pour l’apparence des armes et des pièces d’armure.

4 – Des extensions toujours innovantes

Chaque extension de World of Warcraft a apporté son lot de bouleversement au système de jeu. Burning Crusade a introduit les montures volantes, Cataclysm a refondu la totalité de Kalimdor et des Royaumes de l’Est tandis que Legion a permis aux joueurs de mettre la main sur des armes légendaires. Pour Battle For Azeroth, le système d’Azerite intègre des  nouveaux talents directement dans les pièces d’armure (casque, épaulettes, armure de torse). Ceux-ci sont liés au niveau du Coeur d’Azeroth, un artefact qui accompagnera les héros tout au long de l’extension. Chaque pièce d’armure dispose de 3 à 5 talents activables et un large éventail de choix, permettant ainsi aux joueurs de personnaliser au mieux leur style de jeu.

5 – Une large communauté hétéroclite

Un MMO en bonne santé est un MMO peuplé de joueurs actifs. Et c’est évidemment le cas de World of Warcraft qui comptabilise plusieurs millions de joueurs sur toute la planète. Si l’on est souvent habitué à des profils très geeks dans ce milieu, il n’en est rien pour le titre de Blizzard. Il suffit de rejoindre une guilde ou de faire quelques rencontres en jeu pour se rendre compte qu’il n’existe pas un style de joueur unique. Homme, femme, jeune adolescent, retraité, tous les genres et tous les âges sont représentés, sur World of Warcraft plus que nulle part ailleurs. On y retrouve également tous les milieux sociaux et tous les corps de métiers. Certaines stars internationales et même françaises ont d’ailleurs admis avoir séjourné quelque temps sur les terres d’Azeroth (Alexandre Astier, Squeezie, Vin Diesel pour ne citer qu’eux). N’oublions pas d’évoquer les fameux sites communautaires tels que Judgehype, Mamytwink ou encore MMO-Champion qui suivent scrupuleusement l’actualité de World of Warcraft et dont les forums sont de formidables lieux d’échange pour les joueurs.

6 – La trinité DPS/Heal/Tank

Considéré d’une autre époque par certains, le système classique de rôles spécialisés n’a jamais été aussi en forme qu’aujourd’hui grâce à World of Warcraft. Tout comme on aime affirmer sa personnalité dans la vie réelle, choisir un rôle en jeu permet de définir clairement la façon dont on va aborder le contenu. Non seulement Blizzard assume ce choix, mais il a montré avec le temps que ce système est parfaitement adapté à un jeu de rôle massivement multijoueur. Aujourd’hui, il est même possible de changer de spécialisation en quelques secondes. Le joueur peut ainsi évoluer seul en tant que DPS pour ensuite enfiler ses atours de Healer ou de Tank pour renforcer l’homogénéité d’un groupe. En tout, on compte six spécialisations différentes pour les Tanks, cinq pour les Healers, et vingt-cinq pour les DPS toutes classes confondues.

7 – Une scène eSport pluridisciplinaire

S’il y a deux choses qui ne vont pas ensemble, c’est bien MMORPG et eSport. World of Warcraft arrive pourtant à relever le défi en ne proposant pas une, mais deux disciplines sur lesquelles les athlètes les plus talentueux peuvent remporter de belles sommes d’argent. D’un côté, on retrouve les combats d’arène en équipes de 3, qui ont généralement lieu parallèlement aux fameuses BlizzCons. Plus récemment, et grâce à l’arrivée du système de clefs de donjons mythiques, la scène s’est ouverte à un aspect plus orienté Joueurs contre Environnement avec les Mythic Dungeon Invitational (MDI). L’épreuve oppose deux équipes composées de cinq joueurs, chacune devant aligner le meilleur temps sur plusieurs donjons difficiles. En termes de chiffres, les MDI ont réussi à dépasser le cap des 100 000 spectateurs connectés simultanément sur leur chaîne Twitch pour les finales. Fort de ce succès, Blizzard a conservé le système de clefs de donjons mythiques pour Battle For Azeroth.