Dossier

Apex Legends : Quelques conseils pour s’en sortir sans trop de difficulté (et pourquoi pas… viser le Top 1 ?)

Jeux Vidéo

Par Jules le

Cela fait bientôt un mois qu’Apex Legends est sorti, et pourtant, rien n’y fait : vous ne parvenez pas à atteindre le Top #1. Pire, vous vous rendez compte que vos nombreuses heures passées sur PUBG ou Fortnite ne vous servent pas à grand-chose. Vous, qui sur ces battle royale ne connaissiez que la victoire, flirtez désormais régulièrement avec la défaite. Histoire de ne pas vous laissez dans la détresse, on vous livre plusieurs conseils pour mieux maîtriser le champ de bataille, et qui sait, peut-être même finir en haut du classement avec votre escouade. Par contre, pour la stabilité des serveurs, on ne peut rien faire.

Évidemment, nous n’affirmons pas détenir la solution miracle pour décrocher le titre de Champion à chaque partie. Mais ces quelques astuces et indications devraient vous aider à mieux comprendre les subtilités d’Apex Legends, à mieux vous organiser, et surtout, à passer une partie ô combien plus agréable !

Tout ce que vous savez sur le battle royale, vous l’oubliez (et si vous n’y connaissez rien, c’est tant mieux) :

Vous n’avez jamais joué à un battle royale de votre vie ? Parfait, avec Apex Legends, vous allez commencer avec le titre le plus intéressant du genre, à défaut d’être le meilleur. En effet, là où PlayerUnknown’s BattleGrounds se veut assez réaliste, le jeu de Respawn Entertainment mise sur une expérience plus arcade, plus accessible. Quant à ceux qui ont dosé PUBG, Fortnite, Realm Royale (y’en a) ou même le mode Blackout de Call of Duty : Black Ops 4on vous conseille d’oublier tout ce que vous avez appris, tant les développeurs d’Apex Legends sont allés piocher à droite et à gauche pour proposer leur propre vision du battle royale.

Pour commencer, on vous encourage vivement à consacrer quelques heures au mode « entrainement ». Ne serait-ce que pour prendre connaissance des touches, et les réattribuer selon vos préférences. Mais surtout, cela vous permettra de vous familiariser avec les armes. Car contrairement à PUBG, la gravité affecte peu les balles, et le recul des armes est infiniment plus gérable.

Respawn Entertainment a pensé Apex Legends comme un jeu nerveux, et cela se ressent sur le gameplay. Les développeurs permettent ainsi aux joueurs de faire une glissade. Abusez-en. Non seulement vous serez une cible plus difficile à atteindre, mais vous gagnerez souvent en vitesse. Un avantage lorsque l’on sait que la carte est bourrée de dénivelés et que la zone se rapproche dangereusement de vous.

Puisqu’on parle de la zone, l’un des meilleurs moyens de s’en sortir rapidement, voire de rejoindre ses coéquipiers partis flâner au loin, est le ballon. Sur la carte, plusieurs ballons météorologiques sont disséminés ci-et-là. Ces derniers vous permettent de prendre de la hauteur et de vous redéployer dans la zone environnante via les airs. Sachez toutefois que l’ascension n’est pas sans risque puisque vous ne pouvez pas riposter.

Si vous êtes acculés au bord d’une falaise, n’ayez pas peur de sauter : les dégâts de chute ne sont pas de la partie. Si à l’inverse vous avez besoin de grimper (que ce soit ladite falaise ou autre chose), il vous suffit de maintenir la touche saut enfoncée.

Enfin, contrairement aux autres BR, la mort dans Apex Legends n’est pas définitive. Admettons que vous soyez tués (c’est-à-dire mis au sol, puis achevé). S’ils parviennent à se débarrasser de vos adversaires immédiats, vos coéquipiers peuvent récupérer votre bannière de Légende sur votre cadavre et l’amener à l’une des balises de réapparition situées sur le terrain de jeu. Vous serez alors de retour en partie, mais avec cependant un sacré malus : vous n’avez plus le moindre équipement.

Une seule solution : la communication

Comme Apex Legends fait la part belle aux équipes, on ne saurait que trop vous conseiller de jouer avec deux potes. Croyez-moi, vous n’avez pas envie de jouer avec des inconnus, qui lors du déploiement, décident d’aller vivre leur vie dans leur coin à trois bornes de votre point de chute, et qui quittent le jeu en rageant, car ils sont morts bêtement en étant seuls contre tous.

L’accessoire le plus susceptible de vous assurer la victoire sur Apex Legends n’est autre qu’un bon micro-casque. Une fois équipé, prenez votre plus belle voix et… COMMENTEZ. TOUT. CE. QUE. VOUS. FAITES. OU. VOYEZ. Vous vous rendez seul dans un bâtiment ? Dites-le à vos compagnons. Vous croyez avoir vu passer un adversaire au loin ? Prévenez vos équipiers. Vous avez de l’équipement en trop, ou au contraire vous êtes en rade de munitions ? Parlez-en.

Admettons que vous n’ayez pas accès un casque. Respawn Entertainement a pensé à vous en ajoutant la précieuse fonctionnalité de marquage, baptisée « Smart Com ». En un clic, vous pouvez indiquer la présence d’un ennemi, d’une arme, ou faire connaitre la direction à suivre. Et si vous avez besoin d’être plus précis dans vos instructions, gardez le bouton de pointage enfoncé pour faire apparaître un menu de commandes. D’ailleurs en y réfléchissant, utiliser ce moyen de communication à vous en faire saigner les doigts même si vous avez un casque.

Un professionnel choisi toujours son matériel avec soin

Nous savons que la tentation est grande de récupérer tout ce qui passe dans votre champ de vision, surtout en début de partie, lorsque le manque total d’équipement se fait sentir. Mais comme dans tout FPS, toutes les armes ne se valent pas.

Déjà, faites constamment l’impasse sur le fusil à pompe Mozambique et le pistolet-mitrailleur Alternator. On ne va pas y aller par quatre chemins : ce sont deux bouses. Privilégiez plutôt le Wingman, un revolver à munition lourde tout à fait honorable, le Peacekeaper, un fusil à pompe avec une bonne patate (mais qui demande une certaine précision) ou encore le R-301, un fusil d’assaut à balles légères qui offre un bon compromis pour les combats distants et rapprochés.

En règle générale, misez toujours sur un fusil d’assaut (munitions lourdes ou énergétiques). Pour l’arme secondaire, c’est selon votre style de jeu. Un pistolet-mitrailleur ou un fusil à pompe si vous foncez souvent dans la mêlée, un sniper si vous préférez maintenir vos ennemis à distance.

Concernant la gestion de l’équipement, ne vous surchargez pas. Ne prenez que les munitions dont vous avez besoin, dans des quantités raisonnables. En effet, pas la peine de prendre 40 chargeurs si c’est pour mourir au premier combat. D’autant que si vous parvenez à tuer votre adversaire, vous pourrez toujours piller son corps. Si on vous fait confiance sur les trousses de soins et les bandages, ne faites pas l’impasse sur les recharges d’armure. Un bouclier chargé, c’est 25 points de vie supplémentaires au minimum, et ce par niveau de bouclier. Croyez-moi vous n’avez pas envie de cracher sur cette protection bienvenue.